Skip to content
Home » Un pont à ériger pour relier reflexes et cognition

Un pont à ériger pour relier reflexes et cognition

Dans a previous article, j’avais mentionné trois de ces études in supposant alors que la rétine pourrait participer au traitement de l’information dans le domaine cognitive. J’avais laissé de côté le lien possible entre ce traitement au cognitive level et le reflexe de la pupille que n’est pas activé by a simple stimulus lors de l’observación de ces travaux mentionednés. Pourtant le reflexe pupillaire est toujours present lorsque l’œil perçoit une variation de luminosité. Or quand il s’agit de traiter en plus une information du domaine semantique, ces recherches constant que ce réflexe est modulé. Il s’adjustment in function of the representation that le cerveau lacked of l’image perçue.

À ces observations s’en ajoutent d’autres qui montrent que cette réponse de la pupille it is modulated by cognitive factors. Ainsi dans l’une de ces études, les chercheurs ont verified that for a meme stimulus visuel composé d’un dial clair et d’un dial sombre côte à côte sur la même image, le diamètre de la pupille était systématiquement plus petit lorsque les personnes portaient leur attention visuelle sur le dial clair plutôt que sur le dial sombre. “The difference in the pupil’s tail is due to a secret attention on the clear dial for rapport on the dial over the fact of 37% of the effect due to the displacement of the regard for fixer directly in one or the other region…” L ‘Attention portée à la conscience de la personane que observa agirait ici comme modulateur de ce réflexe pupillaire1.

Dans les années 1960, certains travaux avaient été menés sur la variation du diamètre des pupilles en lien avec d’autres paramètres que la lumière perçue et l’une de ces recherches avait permis d’observer lors de tests de mémoire que l’ouverture de the student is larger than the charge of memory is important for the people testedtwo. An accru cognitive effort will require accroître the amount of luminaire voyageant de la rétine au cerveau.

Récemment an article a été publié montrant que la pupille dilate lors que les participants regarding an image that represents a circle noir entouré de petits points noirs. Cette image provoke chez 86% des gens l’illusion de voir un trou noir s’agrander3. Le cerveau ayant l’impression d’una diminution de luminosité, le diamètre de la pupille de l’œil augmente aussitôt pour laisser entrer plus de lumière. Or the majority of the victims of this illusion ont declared avoir l’impression d’entrer dans un trou noir ou un tunnel3. Plusieurs travaux de recherche ont décrit des spontaneous adjustments of the pupil aux illusions of luminosity (Laeng et Endestad, 2012; Binda et coll., 2013; Naber et Nakayama, 2013; Zavagno et coll., 2017; Suzuki et coll., 2019; Sulutvedt et al., 2021)3.

Face à ce genre de résultats, une question se pose : étant donné, d’une part, la réactivité immédiate de la réponse pupillaire assimilable à un réflexe et compte tenu, d’autre part, de l’élaboration mentale d’une scène ( imagine enter dans un trou noir ou un tunnel), ne sommes-nous pas, avec cette alliance d’un réflexe et d’un processus cognitif, devant un phénomène qu’on pourrait appeler, un “reflexe cognitive”? A déclenché et orchestrated reflex for a cognitive process? Interpreter of the genre of results dans ce sens nous ramènerait alors à cette possibilité, tell him what he proposed in a previous article, to conceive of one of the early evolutionary stages of the brain system as a group of neurons ayant eu pour function de moduler an ensemble of reflexes. Cette conception s’appuyant sur ce type de recherches impliquerait dans ce cas que les illusions d’optique ne sont pas l’apanage de l’espèce humaine. They doivent au contraire pouvoir s’observer chez moreieurs espèces animal et c’est ce que certaines études ont commencé à nous montrer.

Récemment des chercheurs de l’Université de Padoue ont pu mettre en évidence un phénomène d’illusion d’optique chez le guppy, un petit poisson qu’on retrouve frequently dans les aquariums domestiques. I have provided a protocol to test the optical illusions, the Ebbinghaus illusion and the Delboeuf illusion. In testant 36 subjects, she could see that her behavior was affected by these deux illusions to the difference that if the guppies perceived l’illusion d’Ebbinghaus de la même manière que les humains, ils perçoivent par contre celle de Delboeuf de façon différente4. It is also interesting to note that des chercheurs ont observed a phenomène de mouvement illusoire dans la perception visuelle qu’on retrouve à la fois chez l’humain et chez la drosophile5. Or the structure of l’œil d’une mouche is quite different from celle d’un mammifère ou d’un poisson. In dépit de cette différence, les chercheurs ont pu identifier chez la mouche les mêmes types de neurones spécifiquement dédiés à la detection du mouvement what the primates. In deactivating the T4 and T5 neurons chez la drosophile, ils sont parvenus à faire entièrement triggers l’illusion de mouvement en question5. Terms are simply mentioning that the phenomenon of illusions of optics aurait is also observed by certain primates, chiens, chats and chevaux6.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *