Skip to content
Home » The behavior of a child does not depend on his race according to an étude

The behavior of a child does not depend on his race according to an étude

La race d’un chien ne définit pas son behavior. This is the evidence of a recent scientific study that pourrait well tordre le cou aux préjugés dont sont victimes certains animaux. A voeu partagé par des spécialistes – vétérinaire, behavioraliste et éthologue – consulted by 30millionsdamis.fr.

The character of a child does not depend on his race! « Presque aucun des behaviors généralement associés à une race de chien n’est veritably innéobservant des chercheurs américains (Science, 04/29/2022). L’environnement semble jouer un rôle bien plus préponderant que le pedigree ». For parvenir à ce constat, les scientifiques ont analysé los résultats d’enquêtes menées auprès de maîtres de 18 385 chiens ainsi that les données génétiques de 2155 d’entre eux.

The behavior of a child depends on their life experiences

« Certes, la génétique joue un rôle dans le charactère des animaux en général (et des personnes), et donc des chiens; more leur éducation joue une part preponderante dans la façon dont ils se comportentconfirm the éthologue française Fleur Daugey, contact 30millionsdamis.fr. For example, a chien maltraité pourra être peureux et plus enclin à mordre ».

Il en va de même chez les humains (mais ne sont-ils pas des animaux comme les autres ?) : « Nous savons bien que les vrais jumeaux qui ont le same genetic bagage ont pour autant des charactères et des behaviors différents; car chaque individual vit des expériences et des influences différentes qui vont forger son caractère et donc son behavioranalyze the Dr. vétérinaire Brigitte Leblanc. Pourquoi, donc, le seul genetic bagage d’une race de chiens serait-il responsable du charactère et du behavior de chacun de ses membres? » In some, children’s behavior is influenced by factors related to life experiences that are related to the environment, socialization and survival, and education.

Dépasser les préjugés sur certaines races

In montrant que le charactère d’un chien n’est pas lié à sa race, cette étude devrait ainsi permettre de lutter contre certains préjugés susceptible de nuire à certains toutous, pointedés par le législateur lui-même. « The loi of 2008 which established in France the categories of chiens dits dangereux – et les obligations pour leur detention – a conduit à une sorte de psychose devant certaines racesdeplore the vet. Cette stigmatization to curb the adoption of animaux names »… qui ont pourtant beaucoup d’amour à donner!

« J’ai personnellement connu un pitbull nommé Cordero (ce qui veut dire agneau en espagnol) et qui portait très bien son nom: he is doux comme un agneau car son maître ne l’avait never encouraged à être agressif, bien au contrairespecify F. Daugey. Une telle étude va donc dans le bon sens pour changer les mentalités! » In 2019, 30millionsdamis.fr paid hommage to Zeus, a poor 8-month-old pitbull who saved his children’s face to a serpent venimeux, au peril de sa propre vie. « Les pitbulls sont les chiens les plus loyaux que je connaisseavaient alors entrusted to the parents. If you find someone who is aggressive, it is probably because of this abuse. Si vous les traitez bien, ils donnent leur vie pour vous ».

Vic, croisé Staff, a found a bonheur apaisé auprès de sa nouvelle famille. ©DR

“Considérer les animaux pour ce qu’ils sont: des individus, non pas une race ou une espèce”

« La race d’un chien établit force ce qu’on appelle communément son instinctwe are a dog-behavioral educator who practices in the Parisian region. A chien de chasse à des instincts de chasseur; a chien de garde de gardien; a chien de berger from ‘regroupeur’ »… Autant de chiens selectionnés au fil du temps par nos ancêtres selon les critères que les intéressaient. « Ces behaviors acquis sont anciens et donc assez souvent encore retrouvés dans nos races actualuelles, confirmed by Dr. vétérinaire B. Leblanc. More individual exceptions are frequent: who never understood the parler d’un chien de chasse «réformé» car effrayé par les coups de rifle? »

In reality, « ce qui nuit le plus aux chiens, c’est la mauvaise formation de certains éleveurs et la méconnaissance des maîtres quant aux besoins de leur compagnon », deplore him behaviorist. « If the chiens gardent have the characteristics of their own race, they fail to live faire without responding to those kisses that can amener a veritable souffrance psychologique et des troubles du behavioradded to Dr Leblanc. It will be the case of a border collie or a husky who is lucky to have a weekend… » Also, lorsqu’un trouble de comportement apparaît chez un chien, they are maître devrait sue if the living conditions are compagnon correspond well to their kisses physiologiques, biologiques, comportementaux et à individualité. « Il est important de mettre en avant le bien-être de ce chien, as an individualrecommended by the veterinarian. More generally, we nous faut revoir notre relation aux animaux in les considérant comme ce qu’ils sont: des individus, non pas une race or une espèce ».

Ne pas ceder à l’effet de mode

Et ne pas ceder aux effets de mode! In 2016, le berger belge devenait, selon le Livre des origines français (LOF), le chien préféré des Français, détrônant ainsi le berger allemand. « Beaucoup de maîtres ont été touchés par le décès de Diesel, ce chien policier tué pendant les attentats de Parisexplain a professionnel du behavior canin. Result : aujourd’hui, les refuges pullulent de Malinois ». D’autres races de chiens ont aussi fait les frais d’un engouement massif que s’est soldé par des abandons tout aussi conséquents: huskies, borders-collies, montagne des Pyrénées, etc.

Reste donc à espérer that cette étude contributes, à terme, à Rehabilitation of certain races at the point of being concretised by the adoption of delinquent children and trop souvent injustement mal-aimés, at the urging of Chaîna who attend toujours une famille d’adoption au refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie. « pourquoi? It seems that it is part of the category of chiens dits dangereuxdeplorent les soigneurs. Qu’a-t-elle de dangereux ? Are her côté her très joueur de ella, dynamique, gentile or ce trop plein d’amour qu’elle distributes à toute personne qui lui porte de l’attention? »

L’histoire de Chaîna est malheureusement loin d’être isolée…. « Apprenons à les voir pour ce qu’ils sont: des chiens avec un passé et des expériences de vie. All different. Eat us! », concluded Dr Leblanc.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *