Skip to content

Santé de Vladimir Poutine : chute à cheval, cancer de la thyroïde, traitements… Ces secrets d’État bien gardés du chef du Kremlin

the essential
After several weeks, the informations about the good train on the health status of Vladimir Poutine and the cancer event dont il souffrirait. Ces rumeurs enflent avec des apparitions publiques de plus en plus rares. More than sait-on vraiment?

Vladimir Putin is 70 years old in October. Et ses apparitions publiques de viennent de plus en plus rares. Mais à chacune de celle-ci, des rumeurs surgissent sur l’état de santé du patron du Kremlin. For example, the lors d’un entretien avec are Minister of Defense, Sergueï Choïgou, in March, the attitude of Vladimir Poutine avait soulevé beaucoup de questionnements.

Visage tendu, le président russe semblait se a la table comme s’il dependait de sa bonne tenue face à son minister. Et les rumeurs sont alors répandues, différents cancers, maladie de Parkinson, mal de dos… Mais rien n’a filtré: la santé du chef du Kremlin a été elevée au rang de secret d’État.

Chute à cheval et mal de dos

Comme le rappellent confrères de paris match, Vladimir Poutine is déjà laissé aller à des confidences, notamment sur une chute à cheval qui lui aurait laissé des séquelles. “Il se found que le cheval tenait devant la barrière et j’ai fait un saut perilleux.” Cette anecdote aurait eu lieu durant son premier mandat selon le magazine. Et depuis, l’homme fort du Kremlin semble traîner des douleurs de dos visible par tous. Il a été vu plusieurs fois boitant ou ayant du mal à se déplacer notamment en 2012 lors de différentes official sorties.

Selon les informations de paris match, Vladimir Poutine aurait uploaded au moins deux opérations “sérieuses” au dos. Une in 2017 et l’autre en 2019. Ce mal de dos récurrent revient comme un serpent de mer à chaque fois que des rumeurs surgissent sur son état de santé him.

The indices of a thyroid cancer

After several weeks the santé of Vladimir Poutine is at the center of toutes les interrogations. Et notamment au sein de l’administration Biden aux Etats-Unis. According to Newsweek, a classified report of the American renzeignement indicates that the chef of the Kremlin is réapparu sur le vant de la scène après avoir subi a traitement en avril pour a “cancer avancé”. Des informations tout de suite démenties par la Maison Blanche.

Also read:
Vladimir Poutine operated on a cancer avancé: “All the world felt that the end is proche”, confirmed the renseignement américain

More than one enquête du média russe “Proekt”, the russian president is staying for a group of 5 to 12 médecins. Tous des spécialistes dans un domaine, traumatologues du dos, urgentiste, spéciste en oncologie… Et notamment Yevgueny Selivanov, auteur d’une thèse liée au cancer de la thyroïde. Ce qui donnerait un index sur la nature de la maladie du patron du Kremlin. The média russe aussi mis en évidence le fait qu’à chaque déplacement de Vladimir Poutine dans sa résidence de Sotchi, des médecins spécialisés dans les soins de hautes personnalités déplacent se trouvent aussi dans des hôtels de cette ville which border the Mer Noire.

The secret dejection

Vladimir Putin’s santé is a secret d’État. Selon Paris Match, the Russian president prévoit tout: Lorsqu’il est en déplacement à l’étranger, une personne de sa délégation doit collecter ses natural dejection pour les ramener à Moscow. Pas de traces, pas d’analyses possibles pour d’eventuels indices sur son état de santé of him.

From sources venant d’Arabie saoudite ont raconté à confrères que en 2019 lors d’une visit de Vladimir Poutine, an agent du service de sécurité rapprochée russe, avait placé les déjections de son président dans des pochettes prévues à cet effet afin de ne laisser aucune trace et de tout rapporter au pays dans une valise spéciale. Une pratique qui avait déjà eu lieu en France in 2017, when Emmanuel Macron avait reçu Vladimir Poutine à Versailles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.