Skip to content
Home » Ressources et croissance : pourquoi nous ne vivons pas dans un monde fini

Ressources et croissance : pourquoi nous ne vivons pas dans un monde fini

Published on July 5, 2022



A
+

That nous vivions dans un monde aux ressources finies semble une évidence pour tout le monde. De là naissent toutes sortes de théories qui se ramènent essentiellement à la nécessité de lalentir, voire de stopper notre croissance, car comment avoir une croissance infinie dans un monde aux ressources finies?

Comme souvent, cette évidence n’en est pas une. She constitutes a cas classique de sophisme, c’est-à-dire de raisonnement faux malgré una apparence de verité.

Savez-vous ce qu’est le guano? C’est un ama d’excréments d’oiseaux marins ou de chauves-souris présent sur différentes îles du Pacifique où il s’est accumulé parfois sur plusieurs mètres d’épaisseur. It constitutes a très efficace engrais, in view of its great concentration in whipped compositions. He guano a été récolté par des compagnies privées ou publiques pendant des siècles. The production of the Chincha Islands, for example, reached 600,000 tonnes for the end of the year 1860. Ressource essentielle, elle fut l’objet de toutes les convoitises et de toutes les rivalités, menant à la guerre Hispano-Sud-américaine, also connue sous le nom de guerre du guano lorsqu’en 1863, l’Espagne tenta de s’emparer des îles Chincha. Le Pérou et le Chili repoussèrent the Spanish naval forces. Cependant, from this period, various technical advances allow the creation of engrais from radically different sources, and the demand for guano declines rapidly.

A faux problem

L’histoire du guano offers more leçons pour mieux comprehends why the finitude of our natural resources is a faux problem.

Premièrement, la rareté doit être pensae de façon économique et non physique. Autrement dit, the rareté d’una ressource n’a d’intérêt que du point de vue de son utilité. Le silex est rare et fini, mais qui s’en préoccupe? Personne, car nous n’utilisons plus de silex depuis des milliers d’années. Ressource rare, stratégique et finie in 1860, le guano n’est plus utilisé quarante ans plus tard. The finitude of a resource is not important if cells are used. Aucune n’a de valeur en elle-même.

Deuxièmement, et de façon très liée au point précédent, the rarity of a resource depends on our knowledge and the state of our technological development. The intensive exploitation of guano at the end of the 19th century threatened to increase the resources, but it is still important at the same time, because of other processes that preclude the relais pour produire des engrais. Today, the stocks are reconstituted more personally and not concerned: the guano is abundant and not worth it. The physical availability of a good is not compte that there is already a demand for cell phones.

Troisièmement, l’innovation left the forecasts. Avant la Première Guerre mondiale, alliés étaient persuadés that l’Allemagne ne pourrait faire la guerre car ils contrôlaient l’accès au guano. Sans accès au nitrate, l’Allemagne ne serait pas en mesure de produire des explosifs ou de se nourrir. He left the calculations in industrializing him to have the permission to manufacture the ammonia from the scourge of the air. The totally unpredictable innovation has completely changed the rules of the game and has rendered useless an absolutely strategic resource that has grown up.

Le pétrole, une ressource finie?

On peut appliquer le raisonnement au pétrole.

If we don’t know that the amount of oil on Earth is finished, we don’t believe that there is evidence, that there is an approximation to the senses or the cellivity of the millions of years that have been created naturally. A raisonnement of physicien nous amène à thinker qu’on va brûler le pétrole et qu’un jour, nous brûlerons notre dernier liter de pétrole. More à cela l’économiste répond aussitôt : no, if the demand persists, and the available reserves decrease, the price will increase. Ce prix va diminuer la demande, et la reporter vers des énergies alternatives. Il va rendre plus profitable ces alternatives en incitant les investisseurs et les utilisateurs. Il va modifier les behaviors: par exemple, les gens vont rapprocher leur domicile de leur lieu de travail. In return, the decrease in demand goes faire baisser le prix. Le système va s’adapter. On it is known that the current boom des voitures électriques started in 2007 lors que le prix du barrel atteint 130 dollars. À l’approche de la limit de réserve, le prix tend vers l’infini, le dernier liter de pétrole ne sera brûlé. Mais cela aura started well avant. Autrement dit, as well as economic, le pétrole est infini. Or c’est la seule considération qui nous interesse.

Et si nous vivions dans un monde infini?

Le raisonnement peut être généralisé à toutes les matières premières, et pour l’appliquer il n’est pas nécessaire de croire au « tout marché », simply to recognize that the système de prix est un assez bon régulateur, même s’il peut être I completed a couple of other apps.

On le voit, l’erreur consists à voir les ressources comme des biens physiques, alors que ce sont des biens économiques dont la valeur dépend du rapport entre l’offre et la demande, et la rarité des substitutes existents. Evaluate leur finitude ne ramène donc pas à a calcul de type « une baignoire contient 50 liters d’eau, elle se vide au rythme de 20 cl per minute, quand sera-t-elle vide ? »

Dit autrement, il est absolument impossible de prédire cette finitude et ceux qui prétendent le contraire eludent complètement la nature du problème soit par ignorance, soit pour faire advancing an agenda d’ordre politique.

south of the web

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *