Skip to content

Nouvel échangeur sur le périph’, contournement de Toulouse… des projets routiers (très) contestés

A new exchanger is in project avant 2030 on the outskirts of Toulouse. (©David Saint-Sernin/Actu Toulouse)

Après avoir elargi son peripheral à trois voies au sud de ToulouseI created a Nouvel échangeur à Borderouge in 2016, la Ville rose veut densifier son réseau routier pour fluidifier la circulation. A PAMM (multimodal route aménagement plan) a été acté et prioritize plusieurs aménagements. The envelope is consistent: près deux milliards d’euros just in 2035.

Près de Toulouse, a project progresses well également. c’est the Toulouse-Castres highway, une nouvelle voie dont les travaux pourraient debut in 2023 if the forecast calendar is respected.

Plus ou moins avancés, ces projets suscitent tous des contestaciones. On fait le point:

#1 Vent debout contre les boulevards urbains

C’est une series of router projects qui ont pour but de désenclaver le sud-ouest de l’agglomération toulousaine. Dans les cartons depuis plus de 20 ans, the question of the creation of many urban boulevards à cheval entre les communes de Cugnaux, Toulouse, Tournefeuille and Portet-sur-Garonne est à nouveau posée depuis quelques mois.

L’idée est simple : from the rock of Arc-en-Ciel, la Métropole creuse l’idée de plusieurs prolongements routiers multimodalaux in direction du Sud-Ouest toulousain.

three boulevards

L’un des ces prolongements viendrait connecter vers l’Autoroute A 64 au level de Roques-sur-Garonne via la creation of the Boulevard urbain du Canal Saint-Martory (BUCSM). One other rejoindrait the RN 124 at the level of the changer of the Salvetat-Saint-Gilles.

Le troisième would be a Cugnaux contournement.

Videos : at the moment sur Actu

Mis bout à bout et associés à la déviation de Seilh plus au nord et au nouveau pont sur la Garonne, en projet au nord de Toulouse, ces new routes pourraient constituer un nouveau contournement de Toulouse à l’ouest de l’agglomération.

Voici la carte des projets routiers lancés ou à l'étude dans le sud-ouest de l'agglomération : y figurent un nouveau boulevard BCUSM 1 (trait fin en rouge) que vendra se connecter du côté de Roques-sur-Garonne, avec la création d'un nouvel échangeur identified on the menu for a petit panneau bleu.
Voici la carte des projets routiers lancés ou à l’étude dans le sud-ouest de l’agglomération : y figurent un nouveau boulevard BCUSM 1 (trait fin en rouge) que vendra se connecter du côté de Roques-sur-Garonne, avec la création d’un nouvel échangeur identified on the menu for a petit panneau bleu. (©Toulouse Métropole)

a request

L’ensemble de ces projets provokes a levée de boucliers. Parmi ces derniers, le collectif Ax vert de La Ramée resold more than 3700 signatures of sa pétition online.

Pour sebastien aubryone of its members, «ce projet ne va faire qu’inciter les gens à l’entrepreneur ces nouvelles routes sans désengorger ce secteur de la ville que est un desert en matière de transport en commun».

For le collectif, ce projet de réseau routier va «engender the destruction of agricultural spaces, of humid and boisées bordant des parks à la biodiversité riche, ce qui est incohérent avec l’objectif national de Zéro artificialisation nette (ZAN) des sols pour tout projet urbain, va augmenter les nuisances pour les riverains, va dégrader à coup sûr le cadre de vie et va être très coûteux pour une contestable utilité.

“Nous proposals to reorient the budget of the project to the benefit of the development of modes and public transport, of the preservation and rehabilitation of the green axe of La Ramée and of the arborées and humid areas of Alentour”, propose the collection .

#2 La Jonction Est, a new exchanger on the outskirts

Là aussi, c’est un vieux projet que est à nouveau sur le vant de la scène. More than five years after the réalisation of l’échangeur de Borderouge, a new échangeur doit voir le jour sur le périphérique de Toulouse.

Ce nouvel échangeur doit, en effet, être créé between the sortie 17 of the Cité de l’espace (échangeur de Lasbordes) and the sortie 18 of Montaudran.

La Jonction Est was located between the exchangers of Lasbordes and Montaudran.  A liaison of 1.2 kilomètre referred the périphérique Est to the RD 16.
La Jonction Est was located between the exchangers of Lasbordes and Montaudran. A liaison of 1.2 kilomètre referred the périphérique Est to the RD 16. (©DR)

« Soulager les deux échangeurs de la zone »

Outre l’échangeur, the project includes a long road link of 1.2 km, between the outskirts and the RD 16 to Quint-Fonsegrives. Cette liaison inclut une infrastructure pour les piétons et les cycles.

Cet échangeur a pour objectif « de soulager les deux autres échangeurs de la zone mais aussi de « délester » la route de Revel du trafic automobile, d’améliorer la desserte des existing and future aménagement zones, de renforcer le réseau des liaisons douces (pietons et cycles), d’améliorer les security conditions sur le périphérique et d’accompagner le développement de l’est toulousain », indicate Toulouse Métropole.

Le coût: 79 million euros

Toulouse Métropole has launched, for the last few weeks, an appel d’offres pour la somme of 23 million euros. « C’est un appel d’offres technique et procédural. Il porte sur la procédure règlementaire, le volet technique et le raccordement de l’échangeur au réseau routier current que va être réalisé par Toulouse Métropole », précisait à l’époque à Update Toulouse Grégoire Carneiro, vice-president of Toulouse Métropole in charge of the voirie.

Le projet doit, au total, coûter 79 million eurosdont 57 pour Toulouse Métropole (dans lesquels sont compris 23 million euros de l’appel d’offres, ndlr) et 22 million pour Vinci Autoroutes que va réaliser l’échangeur.

The predicted calendar predicts the dim de l’enquête published in 2023 with a debut of the labors that pourrait avoir lieu in 2024 and a mise en service qui pourrait intervene in 2028.

Une première concertation doit avoir lieu avec les riverains cet été 2022.

A project of an other time

He projected it unanimously. In Toulouse Métropole, the opposition was fought after the mois for the collectivité to come back.

« This is a project of an autre temps que ne résout pas les problèmes de bouchons et que même tendrait à les aggraver. This is a project that manages agricultural lands, that will have a negative impact on pollution and that will cause three things. On peut vraiment s’interroger sur l’intérêt de cette Jonction Est », consider Agathe Roby du groupe Alternative pour une métropole citoyenne et candidate aux législatives sur la 3e circonscription, territoire sur lequel doit voir le jour l’échangeur.

A “useless” project

After a few weeks, a novel collectif a vu le jour contre ce projet routier.

The collection of defense against the Jonction Est judges that the project is “useless”. The poursuit :

« Although the traffic on the route de Revel and avenue de Castres remains important, the construction of the name logs was ruined after 2016. Ceci montre qu’il est possible, in s’appuyant sur les modes doux comme les lignes de bus Lineo, d’accueillir de nouveaux inhabitants et activités, sans augmenter la circulation automobile».

I collected a petition that collected 414 signatures.

#3 L’Autoroute Toulouse-Castres

C’est le projet le plus avancé des trois. The Toulouse-Castres autoroutec’est une affaire qui roule selon l’Etat et les ceux qui soutiennent le projet, notamment les elus et le milieu économique tarnais.

If the forecast calendar is dim, the forecast will debut in 2023 for a mise en service in 2028.

Petit rappel des faits: the future autoroute, 54 km stretch between Castres and Verfeila vu un constructor, le groupe de travaux publics New Generation of Entrepreneurs (NGE), choisi. He contracted the definition of the concession signed on April 16, 2022. He declared how much this person published three days later, Tuesday, April 19, 2022, in the Official Journal.

I traced it from the A69 autoroute.  To note the presence of a demi diffuser between Teulat et Verfeil who allows for the incoming vehicles to cette hauteur de l'itinéraire de rejoindre l'A68 via a free section (partie du tracé en jaune)
I traced it from the A69 autoroute. To note the presence of a demi diffuser between Teulat et Verfeil who allows for the incoming vehicles to cette hauteur de l’itinéraire de rejoindre l’A68 via a free section (partie du tracé en jaune) (©NGE)

Selon la Dreal (Direction régionale environnement aménagement et logement) Occitanie, le projet permettra de désenclaver et favoriser le développement économique du sud du Tarn en comfortant le bassin d’emplois de Castres-Mazamet et permettra « un gain de temps de l’ordre de 35 minutes sur la totalité du trajet et améliorera la sécurité routière».

« On n’a jamais fait un autoroute pour a trafic de 8000 véhicules per day »

le collectif The Voice is FreeI mobilized after the années against the project due to the relevance of the infrastructure.

« Cette autoroute, c’est un projet qui n’aurait pas été discuté il ya 40 ans mais aujourd’hui, avec le réchauffement climatique et la crise agricole qui se profile, il n’a vraiment plus sa raison d’être, estime Alain Hébrard, member of the collectif. La seule réalité, c’est que la route actuelle between Toulouse et Castres est dangereuse et qu’il faut la securiser. Devier la route à la sortie de Castres, là où les bouchons sont concentrés, on peut difficilement être contre…In return, on n’a jamais fait une autoroute pour a trafic de 8000 véhicules par jour avec le sacrifice de 460 hectares de terres agricoles which includes the lui-même project and the artisanal areas that are left in the projet au bord du tracé”.

After the mois, the collectif mobilized to inform the population and wanted to continue to faire the mois to come.

.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace Mon Actu . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published.