Skip to content

Nissan GT-R50 by Italdesign : 720 chevaux pour Super Godzilla

Launched in 2020 for the famous fiftieth anniversary of the Skyline GT-R, the “GT-R50 by Italdesign” embodies the latest evolution of Nissan’s super-sports car. Nous avons eu l’occasion d’en prendre le volant et de découvrir en détail ses secrets de fabricacion.

After 15 years of carrière, Nissan stopped the marketing in Europe of its GT-R in February dernier. Pour lui rendre l’hommage qu’elle mérite, nous nous sommes rendus près de Turin en Italie pour prendre en main l’un des rares exemplaires de la GT-R50 by Italdesign. A mechanical monster of 720 ch et affiché à près d’un million d’euros hors taxes… An ultra-exclusive engine where production is limited 50 exemplars seulement. Souvent approché par les médias, more rarely essayé.


Bon à savoir : anticipate the achat et la resente.

It is possible to know the value of resale or reprise of your vehicle thanks to the Turbo car cost of your Nissan GT-R, the alternative to the Argus coast.

A peu d’histoire…

GT-R… Il ya quinze ans ces ces trois lettres ont fait frémir le monde des supercars. Nissan, who knows that we are a country builder generalistbouleverse alors l’ordre des références européennes avec un modèle que irremediably marked l’histoire.

Launched in 2007, the GT-R is still arriving like a UFO in the wake of super-sports. A revolution, incarnated by gros coupé 4 places très loin des codes habituels de la catégorie avec son look de fer à reviewer. Pourtant, avec 485 hp pour 1,740 kg sur la balance, les chronos tombent: canon!

One of the failed entries in the Guinness Book of Records as it models 4 fastest places in the world (3.5 seconds at 0 to 100 km/h), a title of « Voiture de l’année » released in the foulée et the best chrono of the category on the circuit de référence, the Nürburgring (7’26”70 on April 23, 2009). La japonaise rabat les cartes. She s’impose devant Ferrari, Lamborghini or encore Bugatti et colle pas moins de 11 secondes au tour à sa concurrent designée, the Porsche 911 Turbo. Tout ça pour la moitié du prix… Indécent !


Nissan GT-R50 by Italdesign

50 years of Skyline GT-R ?

C’est donc avec cette génération baptisée R35 que la plupart d’entre nous unt decouvert la GT-R. Pourant, Many lights that preceded Japan. Et toutes étaient déjà considérées comme de véritable monstres sacrés.

A motor capable of prendre des régimes de folie pour la 2000 GT (1969). A transmission integrated revolution with the R32 that the Japanese baptiseront desormais Godzilla. Puis un véritable déferlement de puissance avec les R33 et R34 !

The R35 is the premiere of this export hors du pays du Soleil Levant, et donc proposed avec le volant à gauche. The engine is completely disassembled on the main, and the chassis is optimized to offer optimal efficiency on a European circuit. Je vous le donne en mille, un certains Nürburgring…


Nissan GT-R50 by Italdesign

From the GT-R Nismo to the GT-R50 by ItalDesign

In 15 years of carrière, the GT-R R35 has ceased to gagner in performance, to become plus pointue et affutée. Une période où nous avons également vu naitre des variants toujours plus exclusives. d’ailleurs, avant de tirer sa révérence celle-ci n’était plus proposes that in a seule version au catalog of Nissan: the GT-R Nismocapable of reaching 0 to 100 km/h in 2.8 seconds !

With this model, we are now losing the 82,000 euros that Nissan claimed in 2009. Just this February, this Nismo version was sold for 230,000 euros… Pourtant, there is an encore plus ultime decline of the GT-R!

Rappelez-vous in 2018, the famous carrossier Italdesign presents a concept destined to celebrate a double fifty : celui de la Skyline GT-R… et de la firma elle-même fondée, by Giorgetto Giugiaro.

Many years later in 2020, just before the Covid crisis, Nissan and Italdesign decided to produce a limited series. Seoul 50 exemplaires ont été fabriqués et proposés from 990,000 euros hors taxes. Chaque modèle, baptisé pour l’occasion GT-R50 by Italdesign, est conçu sur-mesure. Godzilla tombe dans le monde de la haute couture automobile.

Le SUV Smart, the end of the Nissan GT-R – Zapping TURBO du 04/17/2022


What’s new for rapport to a GT-R Nismo?

In discovering the GT-R50 by Italdesign in chair et in os, it was said that the Japanese beast met the Italian elegance. Même si tout est relatif bien sûr… On décèle des traits de supercar transalpine de face, des rondeurs inattendues à l’arrière… Pourtant, Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est Nismo qui a ironé sur le design de cette réalisation. Le rôle d’Italdesign a été de mettre en œuvre les demands du cahier des charges, grace à son savoir-faire en matière de travail artisanal.

Et le travail était énorme… Past a panneau de carrosserie n’est commun à une GT-R classique. Absolutely tout est conçu et assemblé à la main. The whole is abaissé of 54 mm and the caisse is elargie of 40 mm tandis que des jantes de 21 pouces remplissent mieux les passages de roues. To compensate for the surpoids generated by the mechanism of the new aileron arrière desormais retractable, Italdesign integrated a maximum of carbon fibers, notamment dans l’inhabitacle in replacement du cuir. Au final, after six à huit mois d’ouvrage, chacun des modèles sortis de l’atelier italien se révèle unique et personnalisé aux goûts de leur client. Avec sous la pédale, une puissance de 720 chevaux…


Nissan GT-R50 by Italdesign

120 ch of plus qu’une GT-R Nismo !

Mechanical Coating, This is also Nismo which is charged by the optimization of the V6 3.8 liter bi-turbo. The GT-R Nismo exploits the turbo issuance of the GT-R GT3 – the competition model – but the pressure is increased to allow delivery 720 hp and 780 Nm by couple maxi.

The boat of vitesses à double embrayage is reinforced, of grosses mâchoires Brembo pincent de freins de plus gros diamètre, the suspension is retravaillée avec de nouveaux combined Bilstein et un échappement spécifique assure une bonne libération de gaz. Qui aurait cru que Nismo en avait encore autant sous le pied?

For cet essai, Italdesign ne nous a pas confié la voiture d’a client mais une « Test car », que a servi a u d’veloppement des modèles de serie. A modèle évidement strictly identique en tout point. If there are some car assemblages a little well-known and the presence of a large emergency car button at the right of the steering wheel…


Nissan GT-R50 by Italdesign

Esprit Nismo es-tu là ?

Give the first tours of the streets on l’understand clairement, the sound is plus rauque et les turbos sifflent plus fort! Mais ce qui saute immédiatement aux yeux reste tout de même la proximité avec le pavillon. actually, the hauteur du pare-brise et des vitres laterales a été considerably réduite. On an encore davantage la sensation d’être aux commandes d’une supercar!

Etonnamment, cette GT-R50 semble moins ferme than the Nismo. Une impression certainement à mettre au compte des superbes sièges désormais gainés de cuir de très haute qualité. Assurément la seule concession faite au dépend du poids de l’engin, mais c’est pour la bonne cause. On découvre que le center de gravitaté abaissé profite encore au behavior. Les mouvements de caisses déjà parfaitement contenus deviennent ici inexistants, que ce soit en courbe ou au freinage. The rigour of the chassis is fantastic.


Nissan GT-R50 by Italdesign

On paper, the performances are identical. At 0 to 100, the bitumen is all over in 2.8 s and the V-max is announced at 325 km/h. Mais Italdesign nous indicate qu’elle est ici bridée. The GT-R50 pourrait filer at 340 km/h chrono!

in faith, the most sensitive is the sensation of légèreté accrue. Sans doute à mettre au compte des 120 chevaux supplémentaires car le poids reste équivalent. C’est évident, sur circuit ce monstre doit s’avérer encore plus rapide ! The great force of a GT-R to toujours été are efficient in sortie de virage, où elle met à profit sa integral transmission.

Là encore, on retrouve l’esprit Nismo avec une puissance parfaitement gérée, never overflowing. The motricité remains imperturbable I spoiled the violence inouïe avec laquelle la puissance est délivrée. D’autant que la poussée ne semble jamais s’essouffler. Impressionnant !

Leave a Reply

Your email address will not be published.