Skip to content
Home » Loire-Atlantique : Ninon elève des « Curly », des chevaux réputés hypoallergénicas

Loire-Atlantique : Ninon elève des « Curly », des chevaux réputés hypoallergénicas

Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier, hypoallergenic curly chevaux
Ninon Gautier, creator of the height of the Rigole in Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique) and a Curly population: in this, she voit surtout au level of the mane, frisée. ©Cécile ROSSIN

Ninon Gautier, passionnée de chevaux after toute petite, created in 2015 l’elevage de la Rigole, à North-sur-Erdre (Loire-Atlantique)tout près de la rigole alimentarire du lac de Vioreau.

Elle y possède, à titre personnel, 16 chevaux (elle en accueille d’autres, pour des opérations de reproduction).

Des chevaux au poil frisé

“Je suis amoureuse des chevaux depuis que je suis gamine, depuis que mon père m’a acheté mon premier poney, Fend-la-Bise”, explains Ninon, désormais agee de 31 ans et maman de deux jeunes enfants.

Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier et son tout premier pony
Ninon Gautier et son tout premier «Fend-la-bise» pony, reçu en cadeau quand elle avait 7 ans. Il a désormais 24 ans, elle 31 ans. ©Cécile ROSSIN

Parmi ses 16 chevaux, elle a la posséder chance five Curly : “Un étalon, une jument et trois poulains”, détaille-t-elle.

Les “Curly” sont, comme leur nom anglais l’indicaque, des chevaux au poil frisé. In été, cela voit essentiellement au level de la crinière et des fanons (poils au-dessus des sabots), voire à l’intérieur des oreilles.

L’effet est plus spectaculaire lorsque les animaux ont « revêtu » leur pelage d’hiver, étonnamment bouclé.

Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier, hypoallergenic curly chevaux
Mane of cheval Curly. ©Cécile ROSSIN
Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier, hypoallergenic curly chevaux
Chez les Curly, les fanons (poils au-dessus des sabots) sont frisés aussi. ©Cécile ROSSIN
Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier, hypoallergenic curly chevaux
In winter, the character frisé du pelage des Curly est bien plus évident qu’en été (ici). ©Cécile ROSSIN

“I discovered the Curly race in a magazine specializing in petite j’étais,” said Ninon. Later, she is the prize of a passion toute particulière pour ces chevaux « rustiques », « très polyvalents » et surtout « three proches of l’homme, three attachants »décrit-elle.

Videos : at the moment sur Actu

Elle a d’ailleurs fait ses stages de fin d’études agricoles dans des études de Curly, « dans le sud de la France puis au Québec, dans l’un des plus gros études qui existient alors ».

Ils entraînent très peu de réactions allergiques

Other great specificity of cette race :

Ce sont des chevaux hypoallergénicas. The internal structure of leurs poils is different from celle des chevaux classiques.

Ninon Gautier, eleveuse de Curly

La jeune femme explain that les allergies aux poils d’animaux sont « mainly dues à la saliva et aux squames (peaux mortes). Or, le Curly a une desquamation très faible. C’est notamment ce qui fait qu’il engenders très peu de réactions allergiques».

Et de raconter sa rencontre avec une jeune fille devenue allergique aux poils des chevaux — « elle devait prendre constamment des antihistaminiques quand elle allait à son center équestre » — et qui a, à l’élevage de la Rigole, « pu rendre des chevaux ( Curly) pour la première fois dans ses bras sans faire d’allergie».

Ninon Gautier n’a toutefois pas l’intention to become center d’accueil pour les personnes allergiques.

« Faire connaître cette race »

Elevage de la Rigole à Nort-sur-Erdre.  Ninon Gautier, chevaux curly hypoallergenics.  Jivaro
Ninon Gautier et son étalon Curly Jivaro, avec ses étonnants yeux bleu-vert très clairs (liés à sa robe « Isabelle pearl tobiano »). Un cheval très attachant, toujours en demande de câlins (ou de gratouilles !). ©Cécile ROSSIN

Son désir est de «développer et faire connaître» son elevage, et notamment cette race Curly, qui recense “moins of 10,000 individuals in the world and moins of 200 in France”.

Ses premiers poulains Curly, elle a vus naître en 2017, thanks au prêt d’un étalon de cette race par « un élevage en Bretagne », quelle a croisé avec sa jument « Belle la vie », de race classique.

“Le Curly est un cheval de croisements”, explained the specialist. « At the base, il est issu des american mustangs ». Fait étonnant, les poulains qui naissent de ces croisements sont force des Curly… mais ne present pas forcement un pelage frisé. «Il ya des curly lisses. Mais ils gardent la charactéristique d’être hypoallergéniques », souligne Ninon, qui It is also passionate for the genetics of these animals.

“Tous mes reproducteurs sont tesés génétiquement pour éviter les maladies ou des tares dues à certains croisements de gènes”.

Une race rare et chère

The difficulty of raising Curly is that this race is relatively rare and automatically assez chère à l’achat.Et qu’il n’est pas facile de trouver, près de chez soi, des reproducteurs n’ayant aucun lien de parenté avec ses propres chevaux.

Je voudrais acheter une jument Curly d’environ 3 ans, sans aucune origine commune avec mon étalon. In France, cela resent à plus or moins €7,000. C’est encore plus cher à l’étranger et surtout, il ya le coût du transport derrière.

Ninon Gautier
Cécile ROSSIN
L’étalon Curly Jivaro in robe d’hiver. ©Ninon Gautier
Cécile ROSSIN
A curly poulain in hiver. ©Ninon Gautier

Pour l’heure, she waits donc au moins réussir à get a new étalon Curly d’ici end 2022 . « I’ve found one in Finland more than I need to pay six months (I’m the youngest now, NDLR) and I’ll pay for around 3,000 € of transport ».

Obligée d’avoir un autre travail à côté

Des investissements “important” pour elle que, avec cette activité d’elevage, ne peut encore degager un salaire. « In moyenne, j’arrive à gagner plus or moins €200 per mois. J’ai un autre travail à côté: je suis en intérim et en ce moment, je travaille dans la restauration d’entreprise, from 12 noon to 3 pm », specifies Ninon.

They are conjoint, I found au grand haras de Hus à Petit-Mars alors qu’ils y travaillaient tous deux, est quant à lui salarié désormais d’une « grosse écurie à Saffré. Il gère toute la partie élevage. C’est donc toute une organization car nous avons tous les deux des poulinages à surveiller régulièrement, chacun de notre côté». Et des enfants à garder également!

A stand at the Foire de Béré from September 9 to 12

The agenda promised aussi d’être un peu bouleversé, from 9 to 12 September 2022for the couple, because Ninon will have a stand at the equestrian space of the Foire de Béré, in Châteaubriant (Loire-Atlantique)in order to be faire connaître.

« This will be a common stand with Mathieu Bodier, who has a conversion team in Joué-sur-Erdre. J’emmènerai ma jument Curly Gwenved (“lumière blanche” in Breton) et son de el poulain Menig (“petit mouton”). Le vendredi et le lundi, il ya des animations prévues avec les scolaires. Et le samedi et dimanche, ce sera des présentations de races dans la carrière de l’espace équestre », annonce-t-elle her, pressée d’y être in order to promote this race qui que lui tient tant à coœur.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre L’Éclaireur de Châteaubriant dans l’espace Mon Actu . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *