Skip to content

Les courses marking du meeting d’hiver de Vincennes!

Pour Julien Phelippon : The Prix de Bretagne, the Prix d’Amérique Legend Race and the Prix de Cornulier

Le Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 1 – Prix de Bretagne : « C’est la première course où Face Time Bourbon explode l’opposition. On a l’impression qu’on est parti pour un nouveau ce crack festival avec a troisième Prix d’Amérique à la clé. On se rend compte qu’on a vraiment un cheval hors du commun».

Le Prix d’Amérique Legend Race : « Nous avons eu un haletant finish dans ce Prix d’Amérique. Et puis la victoire de Nicolas Bazire représente quelque chose de symbolique, c’est un jeune entraîneur et fils d’une légende. Je rajouterai tout ce qu’il ya autour de la course avec le pass de Face Time Bourbon à quelques jours de l’évènement. Cela rajoute un aspect émotionnel à cette édition».

Le Prix de Cornulier : « Ce qui m’a le plus impressionné au-delà de la victoire de Flamme du Goutier, c’est la préparation avant le rendez-vous. Tout était millimétré pour reporter cette course. Ce que je mets en avant, c’est la préparation depuis 1 an pour cette jument en vue de cet objectif”.

Pour Pierre Vercruysse : The Prix du Bourbonnais, the Prix de Cornulier et… Izoard Védaquais

Le Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 2 – Prix du Bourbonnais : La victoire d’Étonnant sur Face Time Bourbon, je found que ça a été un tremblement de terre. Personne ne voyait Face Time Bourbon battu. The decision of Anthony Barrier dans la descente, de faire le tour de Face Time, de le prendre de vitesse et ensuite de le faire travailler toute la plaine pour le fatiguer, c’est très fort, il fallait oser le faire. Le cheval était exceptionnel mais le driver aussi. C’était vraiment du bel ouvrage.”

Le Prix de Cornulier: Le canter de Flamme du Goutier dans le Cornulier, I found that the preparation of Thierry Duvaldestin is at home in the schools. Il amené sa jument en transition. Elle n’avait pas du tout couru au monte avant le Cornulier. Flamme du Goutier a vraiment pris un bon départ. Elle a été montée calme et a slalomé dans la montée. She is avant-dernière au poteau des 500 mètres et elle l’emporte avec sans lui mettre une claque. Également du bel ouvrage.”

The boy to retain, c’est Izoard Vedaquais seal Pierre Vercruyssé : “On est à la recherche du nouveau bon cheval. Peut-être qu’Izoard Védaquais sera celui-là. C’est un rouleau compresseur quand il est à 100% comme dans la finale régionale même dans le Critérium des 3 ans où il a Certes été battu. Quand il va prendre de la force et enquiller son braquet qu’il a en accélérant son jeu de jambe, il devrait être très solide. Pour ma part, c’est un cheval d’avenir.”

Pour Olivier Thomas : La performance d’Hip Hop Haufor, the Prix Ephrem Houel et Ampia Mede SM dans the Prix Marcel Laurent

Hip Hop Haufor dans le Prix de Fontainebleau : “Je n’ai pas vu un cheval finir aussi vite sur les deux cents ou trois cents derniers mètres pratiquement durant l’hiver. Il a vraiment fait une impression folle. C’est globalement l’un des chevaux qui m’a le plus impressionné cet hiver, dans sa catégorie bien sûr. C’est un cheval à en devenir.”

The Prix Ephrem Houel on February 12th : “Une très belle course avec au final, Idao de Tillard devant Izoard Védaquais. Eux aussi ont été deux révélations de l’hiver. Je me souviens qu’Idao a fait un très gros effort en partant. Il a found les ressources pour aller chercher Izoard qui s’est néanmoins bien défendu. Cette course était sympa.”

The performance of the Ampia Mede SM at the Prix Marcel Laurent : “C’était au début du meeting et elle m’a fait une très grosse impression. Elle avait le number 12 mais elle a gagné devant Hohneck et Ganay de Banville qui ont fait leur hiver ensuite. Ce jour-là, elle gagnait avec beaucoup I facilitated.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.