Skip to content

Le Hajj accueillera un million pèlerins cette année, according to the minister du Hajj et de l’Omra

LONDON: Since the congratulations of the chefs d’État du monde entier affluaient à London this week, several messages in particulier ont rappelé la relation spéciale que s’est développée entre les familles royales saoudienne et britannique tout au long des soixante-dix ans de Reign of Queen Elizabeth II.
Derrière les formalités des messages envoyés par le roi Salmane et le prince héritier, Mohammed ben Salmane, lui souhaitant «de sincères félicitations, une bonne santé et du bonheur» on the occasion of their platinum jubilé, se cache une histoire d’amitié Remontant aux premiers jours de son règne, which debuted on February 6, 1952.
Ce jour-là, son père, le roi George VI, est décédé alors que la jeune Elizabeth, aged 25, et son mari Philip, duc d’Édimbourg, found a Kenyan for a tour in Africa.
Ayant quitté l’Angleterre as princesse, she rentre chez elle en deuil, sous le nom de reine Élisabeth II. They are couronnement of her lieu le 2 juin de l’année suivante.
I invite you to the figurative couronnement of the members of four royal families of Golfe: Les souverains or leurs représentants des protectorats britanniques de Bahraïn, du Koweït et du Qatar, even if Prince Fahd ben Abdelaziz, représentant du roi Abdelaziz, 78 ans, fondateur et premier monarque d’Arabie saoudite, qui n’avait plus que cinq mois à vivre.
The links between the Saoudienne and British monarchies and peuvent être mesurés by the most frequent of official occasions, even if the examination of the registry of visits from État tenu by the Buckingham palace reveals an illuminating distinction.
After the queen to succédé à son père, pas moins de quatre visits d’État ont été effectuées en Grande-Bretagne par des monarques saoudiens, a name égal à celui de quatre autres pays seulement, dont les proches voisins du Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.

Queen Elizabeth II avec le roi Fayçal d’Arabie saoudite in 1967. (Photo, AFP/Getty Images)

The first monarch to surrender to London for the royal Fayçal, accused of great pomp for the British State at the debut of his visit to Huit Jours in May 1967.
Accueilli par la reine, des membres de la famille royale britannique et des personnalités politiques de premier plan, dont le Premier minister de l’époque, Harold Wilson, le roi Fayçal s’est rendu au palais de Buckingham avec Elizabeth et Philip dans une calèche Ouverte tirée par des chevaux, qui a traversé les rues de Londres sous les acclamations de la foule.
Au cours d’un program chargé de huit jours, le roi Fayçal, through the times of visiting et de prier au center culturel islamique de Londres.

Queen Elizabeth II avec le roi Khaled d’Arabie saoudite in 1981. (Photo, AFP/Getty Images)

Son fils, le prince Bandar, diplômé cette année-là du Royal Air Force College of Cranwell, replaces son père lors d’une visita d’inspection des avions de combat Lightning d’English Electric, prêts à être dispatched in Saudi Arabia. Later, the pilot prince of Lightning as pilot of chase dans the Force aérienne royale saoudienne.
The king of Fayçal was married to his successors in Grande-Bretagne, the king of Khaled in 1981, the king of Fahd in 1987 and the king of Abdallah in 2007.
In February 1979, aboard the supersonic Concorde jet, Queen Elizabeth returned to Riyadh and Dhahran on the course of a tour of the Golfe who was also conducted to Koweït, Bahrain, Qatar, and the United Arab Emirates. to Oman.
In Arabia saoudite, she was accused by the king of Khaled and participated in a series of events, with a pique-nique dans le desert and a diner from État au palais Maathar in Riyadh.
In return, she and son mari ont organized a diner for the saoudienne royal family aboard du Yacht de Sa Majesté, Britannia.

Queen Elizabeth II avec le roi Fahd d’Arabie saoudite in 1987. (Photo, AFP/Getty Images)

De façon poignante, le Britannia est retourné une dernière fois dans le Golfe, in January 1997, lors de sa dernière tournée avant que le yacht royal ne soit mis hors service en Décembre de la même année.
Toutefois, the relations between the deux royal families are not limited to great occasions d’État.
The analysis of the regular circulation of the Cour published by Buckingham Palace as long as the members of the British royal family found the monarchs of the Golfe plus 200 who between 2011 and 2021, which is equivalent to one of all fifteen days. Quarante de ces rencontres informelles ont eu lieu avec des membres de la famille Al-Saoud.

Queen Elizabeth II avec le roi Hussein de Jordanie in 1955. (Photo, AFP/Getty Images)

More recently, in March 2018, the prince héritier, Mohammed ben Salmane, to a private audience even if he left behind the queen at the palace of Buckingham.
Later, I avec the Prince of Galles and the Duke of Cambridge lors d’une visit au Royaume-Uni, au cours de laquelle il a reencontré la première minister de l’époque, Theresa May, et le minister des Affaires étrangères Boris Johnson.
Des sujets sérieux, tels que les accords commerciaux et de défense, font souvent l’objet de ces réunions. More l’amusement de bon aloi, rather than the rigid formality, is souvent la mark des rencontres privées entre les familles royales, as he later rappelled Sir Sherard Cowper-Coles, ambassador Britannique in Saudi Arabia from 2003 to 2006.
In 2003, the prince héritier Abdallah, futur roi d’Arabie saoudite, was invited by the queen to au château de Balmoral, sa proprieté en Écosse.

Queen Elizabeth II of Grande-Bretagne avec Sultan Qaboos bin Said d’Oman in 2010. (Photo, AFP/Getty Images)

C’était sa premiere visit à Balmoral et, acceptant avec joie une invitation à visiter le vaste domaine, il s’est installed sur le siège passager d’une Land Rover, pour découvrir que son chauffeur et guide serait la reine elle-meme.
Ayant served the Seconde Guerre mondiale as chauffeur de l’armée, elle a toujours conduit elle-même à Balmoral, où les inhabitants ont l’habitude de la voir depler au volant de l’une de ses adored Land Rovers.
She is also continuing to be a user who depends on the guests who are advancing to allure dans l’une de ses voitures, le long des ruelles étroites et sur le terrain uneven du domaine.

Queen Elizabeth II of Grande-Bretagne avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, in 2018. (Photo, AFP/Getty Images)

After Sir Sherard, Prince Abdallah was well supported by the impromptu driving tour, even if at a moment’s notice, “for the intermediary of the interpreter”, he was obliged to “supplier the queen of idle and will concentrate on the route».
Outre leur appartenance royale, la reine et les monarques du Golfe are sont toujours liés par leur amour mutuel des chevaux, a common interest that dates back to 1937, lorsqu’Elizabeth was a princesse of 11 years.
Pour mark l’occasion du couronnement du père de la reine cette année-là, le roi Abdelaziz a offert au roi George VI une jument arabe.
A statue of bronze grandeur nature du cheval, Turfa, will be unveiled in 2020 at the Musée du cheval arabe de Diriyah, where it occupies a place of choix.

Queen Elizabeth II avec le roi Abdallah d’Arabie saoudite in 2007. (Photo, AFP/Getty Images)

Lors de l’inauguration, Richard Oppenheim, alors ambassadors adjoint de Grande-Bretagne en Arabia saoudite, a souligné combien les deux familles royales avaient toujours été liées par cet intérêt commun.
«La reine possède de nombreux chevaux, et le roi Salmane et la famille royale saoudienne ont également un amour de longue date pour les chevaux», at-il révélé.
La reine partage également cet amour avec le cheikh Mohammed al-Maktoum, sovereign of Dubai et vice-president of the United Arab Emirates, who possesses the écuries et le haras de Godolphin, of renommée internationale, à Newmarket, le berceau des courses hippiques britanniques.

Queen Elizabeth (2e à droite) et le prince Philip (à gauche) received the emir of Qatar, shaykh Hamad ben Khalifa al-Thani (à droite) et son épouse, scheikha Mozah bent Nasser, au château de Windsor on October 26 2016. (Photo/AFP)

La reine et le cheikh Mohammed al-Maktoum ont souvent été vus ensemble lors de grands événements du calendrier hippique, comme la réunion annuelle de cinq jours de Royal Ascot, considérée comme le joyau de la saison mondaine britannique, que se roule cette année du 14 au 18 jun.
The Godolphin team to its many gagnants at Royal Ascot, or the queen’s chevaux ont reported more than 70 courses after they are couronnement.
Ce week-end, alors que les drapeaux float sur les maisons et les bâtiments publics, des milliers d’événements se déroulent dans toute la Grande-Bretagne pour marquer le jubilé de platine de la reine, notamment des fêtes de rue, le traditionnel défilé des drapeaux à la Horse Guards Parade, des salves d’armes, an aerial parade of the Royal Air Force, I observed for the queen after the balcony of the palais of Buckingham, et l’allumage of more than 3,000 balises, dans tout le pays .

Queen Elizabeth II avec Sheikh Mohammed ben Rachid al-Maktoum of Dubai in 2010. (Photo, AFP/Getty Images)

At the age of 96, Elizabeth, Reine du Royaume-Uni et du Commonwealth, et monarch pour plus 150 million people, atteint une étape royale rare non seulement en Grande-Bretagne, mais dans le monde entier.
D’ici vendredi, elle aura régné pendant 70 ans et 117 jours, ce qui la place à neuf jours to become the deuxième queen el más ancienne de l’histoire du monde.
Bhumibol Adulyadej, born in Thaïland from 1946 to death in 2016 at the age of 88 years, a regné pendant 70 years and 126 days.

Queen Elizabeth of Grande-Bretagne with the Emir of Kuwait, Sheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah. (Photo, AFP)

Seoul Louis XIV of France is left plus long time sur le trône, reigned between 1643 and 1715, pendant 72 years and 110 days.
Le secret de la longévité d’Elizabeth réside peut-être dans les paroles de l’hymne national britannique «God Save the Queen» (Que Dieu protège la reine), which will be chanted avec enthousiasme lors de manifestations dans tout le Royaume-Uni ce week-end: “Longue vie à notre noble reign… Heureuse et glorieuse, elle régnera longtemps sur nous, que Dieu protects la reign.”

This text is the translation of an article for the Arabnews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.