Skip to content
Home » “Le cheval, miroir de nos émotions”, l’équicoaching au service de l’entreprise

“Le cheval, miroir de nos émotions”, l’équicoaching au service de l’entreprise

Adapter sa communication, développer son leadership, gérer ses émotions… Cécile Parquet, équicoach based près de Senlis (Oise), propose des formations en développement personnel et professionnel assistées par des chevaux.

Moi, je ne murmure pas à l’oreille des chevaux.” Une boutade lancée à la volée dans ce groupe de 10 stagiaires, des cadres d’IECF-Pesier, une entreprise d’électricité industrielle basee à Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Pour la plupart d’entre- eux, l’équicoaching est une découverte et les chevaux, des souvenirs d’enfance, plus ou moins heureux. et un étalon, Altaïr.

La séance d’équicoaching commenced for a presentation of the discipline, not dans les années 90 aux États-Unis et qui ne cessa de se développer à tel point qu’aujourd’hui, de grands groupes comme Enedis ou L’Oréal font désormais appel au coaching assisté par le cheval.

Le cheval est hypersensitive. Il peut détecter nos battements de coeur, nos émotions. If you are sad, I will feel you, if you are upset, I will feel you equally. Il capte nos intentions et tout ce que nous dégageons puis il nous le renvoie par son attitude of him. C’est un formidable miroir de nos émotions. C’est cela que nous utilisons en équicoaching”explains Cécile Parquet, fondatrice d’Action Equicoaching.

Cavalière depuis son enfance, Cécile Parquet est équicoach aux écuries de Balagny à Chamant, près de Senlis dans l’Oise. They propose des séances individuelles ou collectives à des entreprises ou des particuliers. Objective: improve verbal or non-verbal communication in the team, strengthen group cohesion, work on leadership, confidence in being alone or simply learning about emotions and stress. En entreprise ou dans sa vie personnelle de la.

Past the comb of savoir monter à cheval, les séances d’équicoaching se font à pied, en toute sécurité. Le cheval évolue en liberté sous le regard de la coach. Lors d’une premiere séance, Cécile Parquet proposes aux stagiaires de mettre en mouvement le cheval, au pas, au trot, au galop et de l’arrêter. Pour les participants, il s’agit d’adapter leur communication, leur voix, leur corps, leurs positionnements, pour se faire comprehend. An exercise that allows the worker to be confident and capable of finding the necessary resources in the face of difficulties. “Le cheval réagit in function of the coherence of notre demande”, assure the coach. “If the demand is fair, the answer will be fair.“, poursuit-elle.

Pa simple face to an animal of 500 kg who n’a pas toujours envie de faire ce qu’on lui sue! Chez les participants, fous rire, désarroi, ou encore enervement mais aussi beaucoup de fierté quand le cheval comprehend et plies à la demande. “Normally, I don’t apply for the chevaux. Là pour une fois, je suis allé au-delà des mes appréhensions! Cela fait plaisir. Je suis rassuré“, sourit Philippe, Administrative and Financial Manager IECF-Pesier.

C’était super complicated d’arriver à guider le cheval. C’est un peu comme si nous managions des collaborateurs. On essay of renter in contact. On essaye d’adapter son langage, c’est assez similaire à ce que l’on peut vivre dans nos entreprises”confides Kenza, chargée d’affaires, adjointe au Responsible des travaux, avant d’ajouter : “Ce n’est pas évident de pouvoir s’imposer surtout en tant que femme. Dans le batiment, il ya beaucoup d’hommes.

Autre exercice, mais cette fois-ci en équipe. Cheval en main, un stagiaire évolue à l’aveugle, les yeux bandés. Il doit parcourir une certaine distance en s’appuyant sur les directives de son équipe de el: “à droite, tout droit...”.

Cet exercice addresses the capacity to communicate clairement et à développer la confiance en son équipe, expose la fondatrice d’Action Equicoaching. “Il s’agit d’adopter une stratégie commune pour un mission. Cet exercice montre également la place de chacun dans une équipe, who is going to direct, who is going to be plutôt in portrait, who is going to be the one to support the autres”specify Cécile Parquet.

Toi qui avais les yeux bandés, tu as eu l’impression que les étaient étaient répartis ?”, asks the coach. It’s all over the place. She studies the movements of co-equippers, leur positionnement par rapport au cheval et aux autres et analyze chaque étape tout en faisant le lien avec le contexte professionnel. “Ce sont des exercices relatively ludiques. Il ya des messages qui peuvent passer plus facilement par le jeu que dans la vie professionnelle“, témoigne Karim, maintenance manager.

Troisième épreuve : faire évoluer collectivement a pony in freedom on a parcours in a temps minimum. “Cet exercise touche à la communication non-verbale puisque the participants n’ont pas le droit de se parler. Il montre la place que l’on prend naturellement dans une équipe sans s’en rendre compte. 90% of our communication is non-verbal“, souligne Cécile Parquet. “Notre corps, la façon dont on deplace, ce que l’on degage inconsciemment. Le cheval y est très sensible“, specify-t-elle.

Dans cet exercice, on est parti un peu tête baissée. Ce n’était pas la bonne méthode, nous aurions pu être plus rapides si nous avions bien parteg les rôles. En entreprise cela arrive parfois que l’on parte tête baissée. Heureusement, on se rattrape vite, on arrête tout de suite et on reprimand à zéro pour distribur sur de bonnes basesKenza analyzed.

The journey ends with a debriefing. Cécile Parquet helps the participants to exprimer ce qu’ils ont ressenti. “L’esprit d’équipe, la prize d’initiatives, la confiance en soi… Il ya beaucoup de choses qu’on a fait cet après-midi que sont en coherence avec ce que je vis en entreprise. Et puis ce que j’ai vu aujourd’hui chez mes collègues, ce sont vraiment des choses que je vois au quotidien“, acknowledges Brian, adjoint travaux manager. A nuanced enthusiasm for Julien, plus criticism of the coaching team : “Pour moi, c’est bien plus difficile de faire advancing a groupe d’humains que de faire advancing a cheval.”

Cette première expérience d’équicoaching a séduit Marc Gerbi, à la tête de l’entreprise, “j’ai voulu amener mes collaborateurs ici car cela permet de se positionner les uns par rapport aux autres et de mieux se connaître et puis ça crée aussi une ambiance sympa qui peut perdurer tout au long de l’année dans la société“, affirme-t-il.

L’équicoaching est en plein développement séduisant aujourd’hui les Directeurs des Relations Humaines. “Le cheval a toujours été au service de l’homme, dans les champs, pour le plaisir, pour des thérapies auprès de persons atteintes de handicap cérébral ou moteur”, temoigne Cécile Parquet. pourquoi? “Un cheval ne ment jamais”, sourit-t-elle.

More information on the site Actionequicoaching.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *