Skip to content

Le bien-être équin in discussion à l’hippodrome de Clairefontaine

Already those days, a round table was organized on the hippodrome of Clairefontaine at the Deauville coast in Ouest France and Paris Turf in order to address the question of well-being.

More actors of the equestrian world and of the region are gathered at the hippodrome to discuss their well-being: Hervé Morin, President of the Normandie region, the former jockey Jacques Ricou, President of the Clairefontaine société des courses, François Grandcollot ou encore l’association Au-delà des pistes. Comme le résument nos confrères de chez Paris Turf, plusieurs questions ont été soulevées, notamment l’utilisation de la cravache, ou encore la vision dangereuse que peut avoir la discipline aux yeux du grand public. A l’hippodrome de Clairefontaine, on s’est attaché très tôt à cette question du bien-être. A soin particulier est contributed to the piste, aux obstacles, au revêtement. Les chevaux peuvent arriver la veille de la course pour plus de confort. The hippodrome also has an ambulance van.

The reconversion dans les courses

Autre questionnement de taille, the reconversion. Dans le galop, la seconde vie des chevaux de course s’est notamment structurée via l’association Au-delà des pistes, for the promotion du talent des chevaux réformés et le placement de ces chevaux dans des structures partenaires où ils seront travaillés pour leur nouvelle fri Malheureusement, like the souligne François Grandcollot, it is difficult to reconvert all of them. Between the trot and the gallop, he and aurait around 6,000 equids who sorted out the chaque année circuit. The idea will be that the proprietors of chevaux (of course or the autres!) think of the acquisition to the future reconversion. « We are totally favorable to arriving to establish a system based on the young person entering the real estate, they are the owner of the cost of a sum of 500 euros at the time of their reconversion event. », explains Alix Chopin, vice-president d’Au-delà des pistes. « If a proprietor veut s’occuper de l’après course, il peut facilement trouver des solutions », added to the President of the Normandy Region, Hervé Morin. The reconversion dans le Trot, plus difficile à structurer, s’organise néanmoins petit à petit via l’association Passerelle.

Normandie, terre de cheval et de bien-être

On le sait, la Normandie brings together a strong concentration of horses, haras et d’élevages. C’est tout naturellement que la région a, depuis plusieurs années, débloqué des fonds pour le cheval : « In Normandie, on essaie de développer l’économie du cheval au maximum pour become des grands spots mondiaux sur cette question. Et j’ai le sentiment que cela devient de plus en plus réel à travers los énormes investissements réalisés que participent un peu indirectly au bien-être animal » explains Hervé Morin. Also, the equine campus of Cirale, with 600 veterinarians and 70 chercheurs. Citons également le pôle Kinésia, avec sa piscine, son solarium, etc. Sans oublier le label Equures, né en Normandie : « The région finance à hauteur de 80% tous ceux qui entrent dans la démarche du développement environnemental et du bien-être animal avec le label Equures. Sur 150 structures labellisées, il and en a 100 en Normandie. » D’ici peu, la premiere école vétérinaire privé française ouvrira à Rouen. In short, we are all over the project of the Haras national du Pin, with new tracks, a tourism volet or encouragement for the development of a training program for the civil security so that the pompiers have a specific training to come to you secours des animaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.