Skip to content
Home » Kalouka and Géraldine Reille-Villedey, a family story

Kalouka and Géraldine Reille-Villedey, a family story

Courses / 05.20.2022

GRAND STEEPLE J-1

Lauréat du Prix Wild Monarch des Poulains (L), Kalouka (Saint des Saints) will be the day of the Prix Aguado (Gr3). Le poulain, entrained by Patricia Butel and Jean-Luc Beaunez, appartient to Géraldine Reille-Villedey and her son, Gabriel Villedey.

Manager of a courtage and insurance company, Géraldine Reille-Villedey obtained her couleurs in 2011. Quickly, she is tombée sur le bon Silver Ax (Silver Cross), who lui a contributed six victoires dont trois Listeds supports d’événements et de nombreuses places. In 2017, the cheval avait notamment finished troisième du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). At this time, Géraldine Reille-Villedey n’a pas pu inscrire are her names in the honors of an épreuve de Groupe. Mais, dimanche, dans le Prix Aguado, Kalouka, le lauréat du Prix Wild Monarch des Poulains (L), peut lui offrir cette joie : « Nous espérons vraiment un bon comportement de Kalouka. Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… Il ya quand même lozenge blue (Martaline) a battre. Il faut aussi that the course is done well. Suite à son succès en débutant, nous avons eu une proposition d’achat très intéressante de la part des Anglais. Mais nous avons préféré garder le cheval pour le voir évoluer en France. From temps to temps, the faut savoir declines une très belle offer. C’est aussi un plaisir de pouvoir le garder et le faire courir chez nous. »

Les courses dans le sang. Après son probant succès, l’association autour de Kalouka a changé. Il porte toujours les couleurs de Géraldine Reille-Villedey also represents the interests of Gabriel Villedey: « Je me suis associée avec mon fils, Gabriel. Il a 10% du poulain. Gabriel monte à cheval et s’intéresse aux courses. Il a d’ailleurs fait un stage chez Patricia Butel et a déjà été associé sur d’autres chevaux. » Géraldine Villedey a réussi à transmettre sa passion à son fils, comme son grand-père l’avait fait à l’époque avec elle : « Mon grand-père, Gérald de Geoffre, était president of the société d’encouragement pour l’amélioration des races de chevaux en France. Il m’emmenait monter à cheval les samedis matin chez Noël Pelat. Ce dernier était son entraîneur of him to Maisons-Laffitte. Nous étions régulièrement aux courses et il a eu des chevaux jusqu’en 1997. »

I saved €4,000 and spoiled an exceptional pedigree! Kalouka n’est autre qu’un fils de Saint des Saints (Cadoudal), l’étalon leader sur les obstacles, père de 15 vainqueurs de Gr1 et stationné au haras d’Étreham. Côté maternel, il descending from the formidable souche de Kotkijet (Cadoudal) et Katko (Carmarthen), lauréats de cinq Grands Steeple-chases de Paris (Gr1) à eux deux. Pourtant, Kalouka n’a été acheté que 4,000 € à 2ans lors de la vente d’été Arqana by Patricia Butel and Jean-Luc Beaunez : « Ils l’ont acheté aux ventes sur un coup de cœur. Il n’a pas coûté cher. Mais nous n’achetons jamais de chevaux très chers. Puis ils m’ont proposé de m’associer avec eux. Avec le covid, nous avons vécu deux années difficiles au level des résultats. Quand on a débuté avec Kalouka, il y avait quand même du beau monde face à nous. Nous étions sceptiques malgré l’estime de Patricia Butel vis-à-vis du poulain. C’est donc une belle histoire et une très belle surprise. »

With Patricia Butel and Jean-Luc Beaunez after their debut. Géraldine Reille-Villedey a six chevaux en association, à l’entraînement chez Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez. She possède des chevaux chez eux depuis ses débuts de ella dans le proprietariat: « Au tout début, j’ai eu des chevaux en association avec Sandra Hosselet. Et c’est elle qui nous a présenté Patricia Butel. Of plus, je voulais absolument que mes chevaux soient chez un entraîneur mansonnien. Désormais, je m’associe toujours avec eux sur les chevaux. If you tell me to see the obstacle, it also seems that it is more difficult to faire des achats en plat que se révèlent productifs. Nous arrivons mieux à sortir notre épingle du jeu en obstacle. »

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *