Skip to content
Home » In Oizé, an old farm has become a refuge for animals and a country for vacations | Le Courier

In Oizé, an old farm has become a refuge for animals and a country for vacations | Le Courier

Moulin de Rouveau Oize
The elus et membres de l’OTVL avec les propriétaires du havre de paix. ©Jimmy Charlotte

The sick refuge and them unusual hébergements du Moulin de Rouveau a Oize (Sarthe), c’est une belle histoire, pleine d’humanité!

Une histoire de famille tout d’abord, car tout le monde participe au projet, les parents, leurs frères et sœurs, mais aussi les enfants, qui mettent la main à la pâte. Une histoire d’amour également, envers des animaux abandonnés, malmenés or fin de vie.

À l’origine, on trouve un couple, Anne-Sophie and Christophe Defressineall deux metier gendarmes.

110 Hébergé animals

After one year, in addition to professional activity, they are at the tête d’un domaine of 14 ha, in the open countryside between Oizé and Cérans-Foulletourte. Sur leurs terres, la famille Defressine accueille 110 animaux, tous recueillis auprès de proprietaires souhaitant s’en séparer, pour diverses raisons. On and côtoie des chevaux, des ânes, des alpagas, des moutons, des chèvres, des cochons, des poules, des vaches, des lapins…Une vraie ferme ! Ou plutôt un refuge.

vast enclos

On a start to collect abandoned chevaux, à Aubigné-Racan. On louait alors des terres et puis on s’est demandé s’il ne fallait pas, plutôt, find an endroit où l’on pourrait habiter près des animaux. C’est ce qu’on a trouvé ici, dans cette ancienne ferme.

Ouvert depuis juin 2021, le Moulin de Rouveau quickly increased the number of pensionnaires, who collected the paisible days on the edge of Fessarddans de vastes près et enclos.

Hébergements insolites

Face à l’afflux d’animaux sur le moulin, devenu ferme, les propriétaires ont vite fait he confirmed that financially, «ça allait être compliqué», Christophe concedes.

Entre la nourriture et les soins aux pensionnaires, il faut débourser chaque mois plus de €1,500.

Videos : at the moment sur Actu

Pour financer ces fraisle couple a donc eu l’idee de créer un gîte, ou plutôt quatre.

Les quatre dont ils disposent aujourd’hui pour accueillir des hôtes, une nuit ou plus longtemps.

Le Moulin de Rouveau commercializes (directly or on AirBnB) a caravan for four people, a cabane for six hotels, one other for two with a Nordic bath and a luxury lodge for huit people.

Moulin de Rouveau Oize
Le lodge du Moulin peut accueillir jusqu’à 8 people. ©Jimmy Charlotte

Tous les hébergements ont l’avantage d’être en prise directe avec la nature, et en contact avec les animaux. a veritable labor !

Les hôtes d’un jour ont alors tout le loisir de côtoyer les bêtes, de jouer avec elles, de les nourrir. Des jeux pédagogiques sont également proposés aux enfants.

Des gîtes qui cartonnent

Cette 2e saison de fonctionnement, après une première encouragingante, confirm l’engouement des vacanciers pour les hébergements insolites et une destination verte, à la campagne.

Cette année, on n’a quasiment pas de trous dans le planning des locations. From mid-June to mid-September, on est quasiment complet.

Pari réussi puisqu’aujourd’hui, les gîtes permettent de financer l’accueil et les soins des animaux. « On the maintenant improve the habitat of all and build a chèvrerie pour l’hiver prochain ».

Moulin de Rouveau Oize
Les animals du refuge. ©Jimmy Charlotte

Des enfants en renfort

The Defressine family developed in parallel with partnerships with IME (Institut Médico-Educatif) et centers de loisirs, which allow des enfants de discover la vie à la ferme, d’approcher les animaux et de participaper à de petits travaux.

Trois jeunes oizéens donnent également de leur temps benévolement chaque mercredi pour soigner les bêtes.

Le Moulin de Rouveau accepts, in short, tous les dons, pain dur, carottes, foin ou materiaux qui permettraient d’améliorer le quotidien des animaux recueillis.

Le Moulin de Rouveau à Oizé, route de Cérans-Foulletourte au 06 46 32 04 85. Plusieurs formulas proposées (avec ou sans repas du soir), petit déjeuner compris.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Le Courrier – L’Écho dans l’espace Mon Actu . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *