Skip to content

IN IMAGES. Morbihan : the park of Kermore to Séglien dévoile son passé neolithique

Manfred Keppeler derrière ce menhir de près de deux tonnes qui l’a remis debout. ©©Pontivy Journal

Quand on lui par le d’une belle découverte, il répond humblement : « J’ai juste nettoyé. » Plus qu’un nettoyage, c’est un voyage dans le temps que nous offer Manfred Keppeler, Allemand installed à Kermore à SeglienCome in Pontivy et Guémené-sur-Scorff (Morbihan) after 23 years.

Il a mis au jour des megaliths de toutes tailles, entre deux ruisseaux qui courent dans son parc boisé, et trouvé des silex d’acabit et de couleurs aussi divers que variés (de plusieurs milliers d’années, des arrow points, des outils de travail…). Et même un morceau de céramique de deux millénaires! « I sent them to a laboratory in Germany to date them, thank you thermoluminescence : ceramics at 2,390 years. Les silex ont between 5,000 and 9,000 years ago, c’est difficile de dating une pierre. »

vcxw
The ceramic morceau from 2,390 years ago. ©©Pontivy Journal
cvx
Pointes de flèches, outils: des silex de toutes les forms. ©©Pontivy Journal

Aux racines…

ct old journalist german devenu artist in Bretagne, sous le pseudonyme Manfred La Fontaine, savait qu’il vivait sur un site chargé d’histoire à Kermore. Ce hameau de pierres est posé dans un écrin de verdure, among a chêne of 400 years, une fontaine et de nombreux ruisseauxà cheval entre Séglien et malguenac, à l’orée d’un bois et en retrait de la grande route Pontivy-Guémené ; a hameau avec des mégalithes (petits menhirs, pierres couchées…) près de la maison.

Cette fois, c’est dans le bas de son parc, à un jet de caillou d’un chemin de randonnée de Malguénac, which is situated ces découvertes.

Un chêne recouvrait la pierre, j’ai coupé ses racines, et voici la pierre: il ya des cercles très profonds, ce n’est pas naturel.

Manfred Keppler

Il est penché au-dessus de cette pierre ronde et plate, comme une pièce de monnaie plus d’un diamètre between 1.50 m and 2 m. Comme si le plateau de la Table Ronde était posé parterre, sur ce sol très humide où l’eau court toute l’année…

fds
Sous les racines d’un arbre se cachait cette pierre ronde gravée… ©©Pontivy Journal

La craie révèle le serpent

Même topo pour les autres mégalithes: il les a libérés de grosses racines d’arbres et les voilà remis au jour. Manfred Keppeler has a craie dans sa main from him, il la pose sur une pierre oblongue sur laquelle on perçoit des reliefs. Grâce à la craie, qui suit ces reliefs, un gravel serpent se révèle, trois ronds près de lui…

Videos : at the moment sur Actu

Oui, ça ressemble à un serpent. In a coup d’œil, on thought legends, on thought lien très fort between nature, les animaux, les hommes.

fsd
An oblong pierre que réserve des surprises, comme cette engraved in the form of a serpent révélée grace à une craie! ©©Pontivy Journal

« 7 or 8 piers on the line »

Sur d’autres mégalithes, d’autres gravures sont présentes, avec d’autres formes et de nouvelles interrogations sur leur origine, leur usage… Manfred Keppeler est devant un autre menhir, « Je l’ai remis debout, il pèse près de 2 tonnes. Il ya quelques pierres alignées, un peu plus loin, montre-t-il du doigt, et de continuer : 7 or 8 pierres sur une ligne. »

OK, ce n’est pas Carnac, mais les alignements mégalithiques, ça fait toujours rêver les Bretons (et pas que…). I portrayed him allemand aussi est sous le charme.

Je crois que c’est une place rituelle, avec les sources à côté en plus…

Manfred Keppler

Cette découverte, Manfred Keppeler l’a met en avant dans son parc de Kermore – qui abrite toujours des œuvres contemporaines sur des cubes, entre autres tableaux le long du chemin de randonnée – en créant le circuit des mégalithes (chaussures de randonnée fortement conseillées) .

A site d’au moins 7,000 years

It also reflects a brochure on the park and includes photos and explanations on the pierres, in addition to évoquer le patrimoine, les œuvres d’art inspired by the lieux (les siennes et celles des artistes invités, locaux et européens) sur fond de légendes ou sous la neige… « Le complexe mégalithique de Kermore aurait au moins 7 000 ans », rappelle-t-il sur cette brochure. Les portes du temps remain grand ouvertes à Kermore.

Practical information : Parc de Kermore à Séglien (Morbihan), au hameau du même nom le long de la route départementale Pontivy-Guémené (D782). Accès aussi par le chemin de randonnée de Malguénac, in contrebas de Saint-Nizon. South Facebook: the fountain of Kermore.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Pontivy Journal dans l’espace Mon Actu . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published.