Skip to content
Home » Hautes-Pyrénées: discovery of a household in dispossession, the owner suspected of animal abuse

Hautes-Pyrénées: discovery of a household in dispossession, the owner suspected of animal abuse

C’est une véritable ménagerie en déshérence que les gendarmes ont découverte. Les quatre chiens dont une femelle “en très mauvais état”, ont été récupérés par l’association lannemezanaise Les Potes à Pouf.

“When we return, she weighs approximately 31 kg, but she normally weighs 71 kg”. New president of the refuge Les Potes à Pouf’, Véronique Large temoigne de l’état de maigreur dans lequel l’association a récupéré une montagne des Pyrénées que appartenait à une femme sur le secteur de Trie-sur-Baïse. Au cours du mois de mai 2022, suite à un différend de voisinage, the gendarmes de la communauté de brigades de Trie-sur-Baïse, ont verified that the chiens d’une des protagonists semblaient en souffrance. Mais c’est une véritable ménagerie en déshérence, that the gendarmes discovered.

D’après la version de la propriétaire, tous ses animaux (4 chiens adultes, 9 chats, 1 brebis, 2 poules, 1 coq, 1 canard, 1 pigeon) étaient en bonne santé. A control of all animals is quickly carried out by the technicians of veterinary services who report multiple infractions: deprivation of soins to a domestic animal, deprivation of nutrition, detention of children and chats non identifiés (l’identification des carnivores domestiques est obligatoire). Le travail en partenariat avec a réseau de professionnels to allow them to remove the chiens en souffrance, and to oblige the owner to regulate the situation for the chats and the brebis. The owner of the animals will respond three times to the manquements devant la justice.

“Certains chiens se laissent mourir par manque d’attention”

Les quatre chiens en souffrance ont été récupérés par l’association «les Potes à Pouf» de Lannemezan. “La femelle montagne des Pyrénées était en très mauvais état. Elle était hypermaigre et n’avait plus un seul poil sur l’arrière-train. Elle a été confiée à une famille d’accueil que lui portera plus d’attention que dans un refuge. Parfois, par manque d’affection, certains chiens de personnes âgées décédées que nous récupérons, se laissent mourir. Les trois autres chiens souffraient aussi de manque de soins et de malnutrition. Mais je ne veux pas accabler cette pauvre dame car la maltraitance n’est pas forcément volontaire. La misère animale est souvent liée à la misère humaine” Témoigne Véronique Large que réjouit que “de plus en plus de gendarmes soient sensibilisés à la cause animale”.

Aussi des chevaux, des poules et des moutons

After 2005, the association has done a remarkable job for animal protection, totally independent, sans receipt of subsides publics. A l”image d’une femelle enceinte “dans un état pitoyable”, that the benevolent ones avaient recueillie aux prémices de leur “militantisme”. Comme un symbole très fort, “Pouf” la seule chienne vivante de la portée, a donné le nom à l’association. “We are the seule association de protection animale de Saint-Gaudens à Tarbes. Notre refuge est destined prioritairement aux chats, aux chiens mais il nous aussi de recueillir des chevaux, des moutons, des poules. Nous avons aussi beaucoup de chiens qui ont été abandonnés par leurs proprietaires, suite à la période du confinement”. She doit sa survie à une poignée de benévoles passionnés, dont la fondatrice Françoise Montaner, brutally décédée en février dernier. Now, the association is engaged in a fight for the rachat du terrain du refuge qui appartient aux héritiers de la présidente fondatrice et elle a besoin de votre aide financier “pour finaliser la transaction” mais aussi de volontaires benévoles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *