Skip to content
Home » Harcèlement chez Microsoft : Alex Kipman (HoloLens) quit the company | Xbox One

Harcèlement chez Microsoft : Alex Kipman (HoloLens) quit the company | Xbox One

Ces derniers mois, the Activision Blizzard group has three regularly united it to rapport various harcèlement affairs and an omnipresent toxic culture. Suite au rachat du groupe by Bobby Kotick for Microsoft, the Redmond firm is montrée engaged and determined to learn concrete measures to improve the environment of labor, as in fear of Xbox’s decision to recognize the new syndicat created by Raven Software. Cependant, this is one of the names of Microsoft’s tableau which is the most popular for a new rapport. Et l’un des cadres mis en cause vient de quitter la société.

Lire aussi : Xbox reconnaîtra le syndicat de Raven Software (Activision) après le rachat !

Alex Kipman goes donc quitter Microsoft

Microsoft ne rigole pas vraiment avec le sujet, surtout lorsqu’il devient publique. Et suite aux allégations que nous avons evoquées en mai dernier (informations ci-dessous), Alex Kipman finally quit the company. The information on this was confirmed by Business Insider, who spoke of the man in question as an “example of toxic behavior” within the society.

According to an internal email that Geekwire asked to consult, Microsoft reorganized the mixed reality teams and effected a displacement of cells-ci au sein de la branche dediée à Windows et aux appareils.

Scott Guthrie, at the tête du groupe Cloud & IA chez Microsoft, stated in an e-mail that the changes “aligned and accelerated the global efforts of Metaverse as a company in the course of the exercise to come”.

Au cours des derniers mois, Alex Kipman et moi avons talked about the voie à suivre pour l’équipe. Nous avons mutually decided that it was a good time for lui de quitter l’entreprise pour suivre d’autres opportunités.

I appreciate the formidable vision that Alex has brought to Microsoft through his years, and tout ce qu’il a fait pour faire progresser Metaverse offers us. Alex is engaged in helping the teams in the process of transitioning to the cours des deux prochains mois and to assure him of success in advance of poursuivre ce qui l’attend.

Alex Kipman, head of the HoloLens initiative at Microsoft, goes to quit the company after hearing accusations of “inappropriations and inappropriate comments” that have communicated with the press.

Behaviors toxics et inconduites chez des cadres de Microsoft

Microsoft a beau afficher son engagement et son soutien dans la lutte face aux behaviors abusifs et au harcèlement sur le lieu de travail, le rapport de Business Insider published in mai dernier risque de porter un sacré coup à l’image de Microsoft et de remettre en question le positionnement de la firma de Redmond sur ces sujets.

Ce rapport accablant révèle qu’une culture toxicé règne aussi chez Microsoft et fait état d’une «tendance généralisée à l’inconduite des cadres» malgré les différents engagements faits par Satya Nadella à son arrivée à la tête du groupe en février 2014, des engagements pour agir activement face à cette culture toxicique.

Three Microsoft cadres are notably noted for their rapport: Alex Kipman, head of the HoloLens initiative at Microsoft, Terry Myerson, former head of Windows, and Tom Keane, an Azure cadre who led the 10 billion dollar deal avec le ministère américain de la Défense. Satya Nadella aurait été mis au courant du behavior des cadres mis en cause et aurait essayé de régler ces situations sans faire de vagues avec une approche décrite ainsi :« What pouvons-nous faire pour faire triggers the problem sans avoir à prendre de décisions difficiles ? »

Alex Kipman, responsible for the HoloLens project, is more aware of the cause of their toxic behavior and douteux, noting the use of a demonstration session during which Kipman uses a VR headset to regard other people in the room observing on a monitor:

Dans la video que remplissait l’écran, plusieurs jeunes femmes en tenue légère s’ébattaient sur un lit; une bataille d’oreillers ouvertement sexualisée s’ensuivait. An employee who was present, speaking later to Insider, described the scene as “VR porn”. Les employees réunis ont échange des regards confus, et certains sont sortis.

D’autres plaintes ont été deposées contre Alex Kipman pour des cas « d’attouchements et commentaires inappropriés », mais aucune mesure concrete n’a été prize jusqu’à maintenant puisque le cadre concernedé est toujours à son post. Idem for Terry Myerson, I saw par des plaintes pour son abusif et devalorisant behavior:

Les employés ont dit à Insider qu’il y avait un côté sombre à son mandat. A person who directly traveled for Myerson Pendant des années declared that he was still long in his career for «abuser, réprimander et rabaisser» employés them. One other person who worked in a secret collaboration with Myerson described it as “intimidating, extremely abusive, angry”.

Myerson to the benefit of a protected status at the company’s pendant des années, selon les initiés. More than a few early days are from the debut company in 2018, and it “completely cracked” in the wake of a Microsoft event, according to a person who was affected by this incident. « Il a crié sur tout le monde et a commencé à les réprimander dans un forum très public. »

Contrary to Kipman, Myerson quit Microsoft peu de temps après ces affaires en «bons termes». Néanmoins, les auteurs du rapport de Business Insider ont parlé avec trois employés proches de cette crise et ces derniers ont affirmed that the accusations of behavior abusif et devalorisant avaient joué “un rôle more important” que ce que l’on pourrait penser dans ce départ .

Anyway, this is Tom Keane, le cadre d’Azure, who is described as a leader «golden boy» ayant «réduit les gens en morceaux» pendant des années. He is named “King Tom” and behaves really like a king who all employes devaiently obseir sans broncher.

“Je l’ai vu réduire des gens en larmes”, declared l’ancien cadre.

Deux initiés affirment que Keane a gagné sunom de «King Tom» seems to employés étaient censés être «à sa botte» et lui obéir sans poser de questions, ou upload sa colère. “Les gens doivent dire ce qu’il faut et embrasser l’anneau pour le Roi Tom”, dit l’un d’eux.

After a 30-day break in January 2022, Tom Keane returned a post to a new “projet spécial” supervising a hundred people.

These revelations resonnent particularly in the current context alors that Microsoft broke the group Activision Blizzard in debut d’année in faisant du combat against culture toxic and sexist l’un de ses chevaux de bataille. Business Insider reported the report from several Microsoft employees who were dismayed by the company’s decisions:

« Nous ne pouvons même pas prendre soin de notre propre maison. Et maintenant, nous venons d’en acheter une en plus mauvais état».

This affair will be à suivre de près alors that Microsoft réussi à faire passer ces cas grave sous silence, notamment par le biais de son PDG Satya Nadella who voluntarily fermé les yeux sur la situation. Le rachat d’Activision Blizzard por Microsoft est en bonne voie, mais rien n’est finalisé, l’examen du rachat est toujours en cours et ce nouveau rapport pourrait remettre certaines choses en question.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *