Skip to content

Eleveuses, entraîneuses ou jockeys : ces 6 femmes qui s’imposent dans le hippisme

The hippique world became from plus en plus mixte avec in France quelque 1,550 eleveuses de chevaux, 750 proprietors, 220 entraîneuses et 95 femmes jockeys. One course d’obstacles sur quatre et une competition de plat sur deux comptent des femmes au départ. They are unaccountably present in all domains, after which you will do jusqu’aux champs de courses.

Aliette Forien, eleveuse of cracks

C’est au Haras de Montaigu, dans l’Orne, acquired in 1903 by grand-père Gabriel Guerlain, parfumeur passionné de chevaux, qu’elle elève les pur-sang. Arrived aux commandes in 1984, Aliette Forien developed the site, constitutes a jumenterie et a parc d’étalons à l’origine de nombreux champions sur toutes les pistes de la planete. After one of her children, Sybille, who perpetuates the family line, she continues to invest for viser l’excellence. President of the association Au-delà des Pistes, her work for the reconversion of the chevaux de course. «An unpublished project that allows the great public to discover the incredible polyvalence of pur-sang”, explain cette femme engaged. She is also mobilized to save the site of Nonant-le-Pin dans l’Orne, a reference to the elevation, I threatened to install a download.

Marie Velon, meilleure silver jockey

In 2019, at 22 years old, this sportive radiance became a professional jockey, inspired by his son Eric Antoinat. The following year, she is the best female jockey, with 83 victories – a record for her sex -, even in 2021, with 74 successes and 387 places on the podium for 900 disputed courses. Ce qui lui vaut une Cravache d’or deux années de suite et une presence dans le Top 10 mixte. Elle conduit sa carrière au galop en continuant à monter dans les meilleurs niveaux de competition.

Based in Saint-Cyr-les-Vignes, dans la Loire, chez un entraîneur que n’hésite pas à la recommander aux proprietaires de chevaux parfois réticents à donner leur chance à une fille, she moves sur tous les hippodromes de France. Ce qui l’anime? « Les sensations que l’on ressent à cheval, la competition, l’adrénaline, la vitesse », declare-t-elle.

Marie Velan.© Valentin Desbriel/Scoopdyga

Louisa Carberry, the most British des entraîneurs français

As long as it enters, it has gagné deux fois de suite le mythique Grand Steeple-Chase de Paris. La jeune Anglaise installed in France avec son mari irlandais, jockey Philip Carberry, inscribed are her name in the annals du plus grand rendez-vous de l’obstacle in 2020 et en 2021. Jamais une femme n’avait réalisé un tel doublé, par ailleurs rarissime. L’écurie de Louisa is based in Senonnes, in Mayenne, or she is in charge of a trentaine de chevaux sur vingt hectares. She learned the equidés to franchir les haies mais aussi à gérer leur carrière de champion.

bonne école, she discovered the courses chez Alain de Royer-Dupré, who hung a demi-siècle a entraîné des cracks, notamment pour l’Aga Khan. Cette cavalière professionnelle de concours complet, who studied Spanish and commerce at the University of Bristol, frequently studied the children, was in contact with nature and the chasse à courre.

Louisa Carberry at the Grand Steeple Chase in Paris, on October 18, 2020.

Louisa Carberry at the Grand Steeple Chase in Paris, on October 18, 2020.© Elliott Chouraqui/Scoopdyga

Pauline Chehboub, passionate owner

Elle partage sa passion pour les chevaux avec son père Kamel et son oncle Bouzid au sein du Haras de la Gousserie, in Mayenne, qui appartient à cette famille Marseillaise. Cette jeune femme de 28 ans y est guideline de courses et frequently assisted les hippodromes. She is d’ailleurs investie contre la fermeture de celui de Marseille-Borély, et s’implique au service de la filière au sein du committee France Galop. Au haras, elle est sur tous les fronts, de la communication à l’administratif, des relations avec les entraîneurs au suivi des poulinières et des croisements…

Dès son plus jeune age, elle accompagnait son père à Calas, le center d’entraînement Marseillais, voir les pur-sang. They are intérêt de la fait que grandir, au point qu’elle s’est hissée in 2021 à la neuvième place du classement des propriétaires de l’Hexagone, engageant 40 chevaux dans 203 courses, in remportant 26 et décrochant 106 places sur the podium Avec à la clé plus 2 million euros of gains. « On ne cesse jamais d’apprendre avec les chevaux », is réjouit-elle.

Pauline Chehboub.

Pauline Chehboub.© Valentin Desbriel/SCOOPDYGA

Delphine Violette, great prêtresse de l’événementiel à France-Galop

At 43 years old, head of a media and multimedia DEA of the Paris-II Panthéon-Assas University, he left a beau parcours dans le sport au sein de la Fédération française de rugby, as he directs the marketing, commercial and events. Ses compétences de la, elle met désormais au service de France Galop, que l’a recruited en plein Covid. « L’émotion du sport a toujours été au coeur de mon parcours » explain-t-elle.

France Galop lui doit le renouvellement pour cinq ans du partenariat avec le Qatar Racing and Equestrian Club autour du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, plus la négociation avec Live Nation France pour l’accueil des Rolling Stones en juillet à Longchamp. Pour partager l’adrénaline des compétitions, faire découvrir les coulisses, Delphine Violette a concocté des week-ends en famille, des apéros-DJ pour les jeunes et 65 journées événementielles autour des courses cette année sur les cinq hippodromes de France Galop.

Delphine Violette.

Delphine Violette.© Elliott Chouraqui/SCOOPDYGA

Camille Levesque, the champion du trot

Fille d’un entraîneur réputé, accustomed to faire du poney après l’école, la trentenaire appris le métier au center d’entraînement de Grosbois, dans le Val-de-Marne. Bonne élève, elle a mené des études de commerce, mais, compétitrice déterminée, elle n’a pas tardé à a palmarès dans le hippisme will be built. At 25 years, with the jument Quarry Bay, they gravitated to the marches of huit podiums dont le graal du trot monte. In 2019, she is lauréate de courses de groupe 1 avec Dexter Fromentro.

Mariée à un hippique journalist, she is congratulated d’avoir été enceinte en 2020 pendant le confinement, la grossesse étant peu compatible avec son métier. Going back to the cheval deux mois après la naissance de Margot, Camille developed a sens aigu de l’organisation, split between the family écurie à Beuzeville-la-Bastille (Manche), où son père et son frère veillent à l’entraînement des chevaux, et Beuvron-en-Auge (Calvados) où elle est domiciliée, près du haras d’élevage.

Camille Levesque sur l'hippodrome de Vincennes, June 18, 2021.

Camille Levesque sur l’hippodrome de Vincennes, June 18, 2021. © Jean-Luc Lamaère-LeTROT

Leave a Reply

Your email address will not be published.