Skip to content

au Royaume-Uni, quatre jours en apesanteur pour célébrer la reine

By Cécile Ducourtieux and Eric Albert

I published aujourd’hui at 7:27 p.m., mis a jour at 9:03 p.m.

Des milliers of street parties, the surprise visit of our Paddington to Buckingham Palace, deux sourires au balcony, des hommages à foison: le Royaume-Uni vient de vivre quatre journées en apesanteur, tout entières consecrated au platinum jubilee celebrated the 70th anniversary of the reign of the Queen Elizabeth II. Dans un message de remerciements, published dimanche 5 juin dans la soirée, cette dernière a assuré rester “determined to serve” les Britanniques « au mieux de [ses] capacités, soutenue par [sa] family. « I am deeply touched that so many people are descended from those who are famous for their platinum jubilee »at-elle I declared.

Les festivités ont représenté un rare moment de communion nationale, à peine troublé por la météo maussade, les histoires de famille entre les Windsors ou la politique. They are finished in apotheosis, Sunday, with a gigantic parade between Westminster and Buckingham Palace, retracing the life of the souveraine the most during which the country has never continued, and the military pompe, the drôlery and an excentricity toute britannique.

The formal assembly of Buckingham Palace, Sunday 5 June 2022, in London.
Lors du défilé Trooping the Colour, before Buckingham Palace, in London, on June 2, 2022.

During ces célébrations, la reine n’aura fait que trois apparitions, dont deux au balcony de Buckingham Palace, le 2 juin à l’issue du défilé militaire Trooping the Color et dimanche à la fin de la parade. On l’a also vue allumer des flambeaux au château de Windsor. Mais sa relative absence of her n’a pas troublé la fête; She was also attached to the popular mood, the Britanniques ayant conscience that her retirement will probably be the dernier of Elizabeth II. Au sommet de sa popularité de la souveraine de 96 ans ne se montre plus guère en public depuis l’automne, en raison de « mobility problems »seon Buckingham Palace.

Son absence a été le plus vivement ressentie, vendredi, lors de la cérémonie religieuse en la cathédrale Saint-Paul, à laquelle la souveraine tenait beaucoup, à en croire les commentateurs royaux. La reine est une femme de foi mais aussi la gouverneure suprême de l’Eglise d’Angleterre. Stephen Cottrell, l’archevêque d’York, qui célébrait la cérémonie, found an elegant manière de saluer la souveraine, in faisant allusion à sa passion de ella des chevaux de ella: « Votre Majesté, nous sommes désolés que vous ne soyez pas avec nous ce matin, mais nous sommes si heureux que vous soyez toujours en selle. Et nous sommes tous heureux qu’il y ait encore plus à come. »

« On n’aura plus jamais une telle reine »

Dimanche, to compensate for the absence of the queen, the organizers of the great parade ont projeté are hologramme sur les rideaux du Gold State Coach, le carrosse doré used pour les couronnements, exceptionnellement de sortie. The queen also made an apparition surprise and drôle dans un video diffusée lors du concert à Buckingham Palace, samedi. Elle y prend le thé avec une autre icône nationale, l’ours Paddington, et révèle que, comme lui, elle cache “pour plus late” A sandwich à la confiture dans took him out à main noir qui ne la quitte jamais. “Vous riez et pleurez avec nous et, surtout, cela fait soixante-dix ans que vous êtes là pour nous”, a déclaré le prince Charles, son fils aîné et futur roi, lors d’un discours, samedi, mélangeant l’hommage à sa mère et à la souveraine, que beaucoup considèrent comme la «grand-mère» de la nation.

Il vous subtract 57.56% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.