Skip to content

Already 125,000 years ago, the Neanderthal man modified his environment

Well ahead of the development of agriculture and other human activities that we know today, the Neanderthals auraient impacté, at leur petite échelle, l’environnement. C’est sur le site de Neumark-Nord, in Germany, which gives forecasts to confirm the transformation of landscapes by Neanderthal men, already around 125,000 years ago.

After a new study, published in the Science Advances review and menée by a team of archaeologists from the University of Leiden, in collaboration with the chercheurs of the Johannes Gutenberg University of Mayence (JGU) and the Le Musée central romain -germanique, Institut de recherche Leibniz pour l’archéologie (RGZM), les Néandertaliens modifiaient déjà leur environnement local, bien longtemps avant the democratization of l’agriculture.

To prove that the human intervention on the ecosystems of our planet does not last long, the chercheurs are interested in the lignite career of Neumark-Norddans le sud de la ville de Halle, in Allemage. “Des recherches archéologiques ont été menées dans cette carrière, Neumark-Nord, au cours des dernières décennies. Parallelement à une énorme quantité de données sur l’environnement primitif, d’abondantes traces d’activités néandertaliennes ont été trouvées”declared by Sabine Gaudzinski-Windheuser, professeure d’Archéologie du Pléistocène à JGU and director of the Center de recherche archéologique MONREPOS et du Musée de l’évolution du behavior humain, une institution du RGZM. “Nous avons found the remains of centaines d’animaux abattus, entourés de nombreux outils en pierre et d’une énorme quantité de remnants de charbon de bois.”

Selon des études zoo-archéologiques menées dans cette zone, par le Dr Lutz Kindler, chercheur au RGZM, et la professeure Sabine Gaudzinski-Windheuser, il n’y avait pas seulement des proies telles que des chevaux, des cerfs ou du bétail, mais also des eléphants, des lions or encore des hyènes. Lorsque les Néandertaliens are installed on the site of Neumark-Nord, c’était une forêt de feuillus, composed of many lacs, who s’étendait depuis les Pays-Bas jusqu’à la Pologne. Des traces de Néandertaliens ont d’ailleurs été trouvées sur les bords de certains lacs.

The man of Neanderthal (Homo neanderthalensis, formerly Homo sapiens neanderthalensis was initially considered as one of his species) aurait disparu d’après les dernières dating effectuées grace au carbone 14, already a few months of 40 000 years. Une disparition qui semble «progressive» apres that l’espèce soit apparue il already more than 250 000 years.

Thank you for comparative research, mentioned by professor Corrie Bakels, Leiden paleobotanist, who proved that the lake landscape of Neumark-Nord was well and well modified by the presence of Neanderthals. Dans des lacs similaires de la région, ayant les mêmes animaux errants, mais sans traces d’hominidés, les paysages et la forêt are largely intact.

Une modification des paysages il ya 125 000 ans

The study is based on the paleoenvironmental and archeological données, of high resolution, du site of Neumark-Nord, in Germany, at the beginning of the last interglacial period, Eémien, already 125,000 years ago. This is an extremely interesting period to study the presence of hominids in Europe and understand how to comment on their activities on the landscape.

This region is ideal for studying the impact of Neanderthals because the zone is relatively arid with reliable precipitation, allowing some researchers to focus on the role of other factors such as the presence of herbivores, the formation of bassin or encore the ‘activite des hominids. Leur presence y est avérée et aurait lasted around 2,000 years.

At the end of the Pléistocène et au début de l’Holocène, the utilization du feu par les chasseurs-cueilleurs avait un impact sur la transformation de la végétation. D’autres facteurs tes que l’extinction de la mégafaune, liée à la chasse humaine, ou encore l’extraction et le travail de la pierre, liés à l’émergence des tools en pierre, ont eu des conséquences directes sur la végétation et climatized him

Compared to them with the predictions from archeological sites and reference sites in the same region, the scientists arrived at the conclusion according to Laquelle Neumark-Nord is an early example of the role of hominids in the modification of vegetation.

Les recherches sur la pression de l’Homme de Néandertal sur son environnement doivent continuer

Identifier l’impact de l’Homme de Néandertal sur les paysages, dans un passé si lointain, est un difficile que incut a name of generally available paleoenvironnementaux proxies or encore de écarts d’échelle spatiale entre las reconstructions environnementales et les activités des hominid.

Thanks to this study, the team of chercheurs was able to demonstrate that the activity of the Neanderthals pendant around 2000 years coincided with the continued growth of the vegetation of the Neumark-Nord site. Ils émettent également l’hypothèse selon laquelle les différentes forms d’utilisation du landscape par les néandertaliens, y compris par le feu, ont eu una visible impact sur la végétation et peut-être sur ses communautés fauniques. Pour avoir plus de données, il est nécessaire de continuer et d’affiner les recherches dans la zona étudiée et au-delà.


Text reproduction rights

All rights reserved

Leave a Reply

Your email address will not be published.