Skip to content
Home » Acteurs de changement | Le jeune adulte trans que ouvre la voie en région

Acteurs de changement | Le jeune adulte trans que ouvre la voie en région

Ils font l’actualité. Ils sont des acteurs de changement dans leur domaine. Mais on les connaît peu ou pas. the press vous en presente tout au long de la saison estivale.

I published at 5h00

partager

Caroline Touzin

Caroline Touzin
the press

« Les seules trans people que j’avais vues dans ma vie, c’était des tueurs en série dans des films. »

I will say that I will be Beauchesne Lévesque, 25 years old, in an adolescence malheureuse est peu dire. “J’étais certain que je mourrais avant d’avoir 18 ans”, is the young adult trans non-binary from Sherbrooke.

I will be Beauchesne Lévesque nous demande d’utiliser le pronom iel et les accords masculins pour le désigner dans l’article. Iel comme dans une combinaison de « il » et de « elle ». Non binaire comme dans neither homme nor femme, although I will be able to identify myself as a trans man.

“A l’adolescence, je savais que j’étais différent, mais je ne understandas pas qui j’étais”, raconte Séré, who has his studies in a private school for children.

For five years, he did not sit down to his place and arrived to determine why. « J’ai frappé un mur. On s’attend à ce that you are a fille parce that j’ai été assignée fille à la naissance et que je me conform to aux stéréotypes de féminité. »

L’ado se met à lire L’ABC des filles pour « learn » à correspondre aux attentes de la société. Iel ne s’y recognize pas du tout. « J’ai started to tell me that j’étais bizarre ; that j’étais fou. At the end of the secondaire, j’étais dépressif et suicidaire. »

I will meet TransEstrie dans un local qui a pignon sur rue au cœur du centre-ville de Sherbrooke en ce magnifique mardi de juillet.

I will fund the organization and deux ans so that some other young trans from your region need a parcours avec autant d’embûches that they feel.

A full sack of binders – a compression camisole that will flatter the poitrine des hommes trans – traîne sur la table.

C’est impossible d’en trouver en région, alors on en fournit parce que sinon, les jeunes vont aller s’acheter du tape à la pharmacie et ils vont finir avec des côtes cassées.

I will be Beauchesne Levesque

Au cegep, I will meet a premiere « vraie personne trans ». Rien à voir avec les “tueurs en série fous” des films de son enfance de him. « J’ai discovered qui j’étais. Le déclic s’est fait in 24 hours. »

The debut of a long combat

Sa quête identitaire s’est alors transformed into a dur combat pour le respect de ses droits. Séré change son nom de su la moitié de son parcours collégial. Sauf que tout le monde l’a connu en tant que fille, she donc she knows they are her ancien nom de ella. Des élèves s’en servent pour le blesser.

Son nouveau nom apparaît sur sa carte étudiante, mais le cégep affirme que c’est trop compliqué de le changer dans le système informatique. Au début de chaque quarter, I will be doit faire son coming out à chacun de ses enseignants puisque son prénom sur la liste officielle est celui de naissance.

Ça devient épuisant quand tout ce que tu veux, c’est suivre tes cours comme tout le monde.

I will be Beauchesne Levesque

Malgré cela, certains enseignants s’entêtent à utiliser are nom de naissance puisque c’est son nom « légal » inscribed sur la liste de classe. L’un d’eux, in apprenant that I will be trans, lui demande même quels sont ses génitaux organes of him. « You m’enseignes le français, you n’as pas besoin de savoir ce que j’ai dans les culottes. »

À l’époque au cégep de Sherbrooke, il n’y quelques toilettes non genrées. « To the bibliothèque, toutes les toilettes individuelles étaient genrées. On collait des autocollants avec un symbole neutral par-dessus les sigles masculins et féminins, ça faisait paniquer les bibliothécaires », raconte I will finally be able to obtain that individual toilets are out of date and that the computer system integrates the usual prénom.

When he is admitted to the University of Sherbrooke in mathématiques, “tout a été à recommencer”. I will be a change son nom légal après la rentrée. L’étudiant était terrifié à l’idee that ses collègues de classe of him apprennent are nom de naissance of him, car ce dernier s’affichait encore lorsque Séré ouvrait une session sur un ordinateur de l’université. « Je cachais mon écran avec un cahier chaque fois pour éviter que ça arrive. »

Après un entraînement au gymnase, Séré doit prendre sa douche chez son père qui habite non loin de là. « Je risquais de me faire battre dans le vestiaire des gars et je ne fittais pas dans le vestiaire des filles. »

I will be a groupe d’action trans au sein même de l’université. Cela a pris trois ans, soit la durée de son baccalauréat, pour que les choses changent.

J’ai passé plus de temps dans des committees avec la direction à expliquer les droits des personnes trans que dans mes cours. Le first reflexe des autorités, c’est toujours de répondre : « C’est complicated. »

I will be Beauchesne Levesque

Tout cela en naviguant dans le système de santé puisque Séré poursuit alors sa transition et prend des hormones.

In 2019, the University announces that it allows its students and personnel to choose from before, nom and genre. Parmi les genres, on peut cocher «femme», «homme» or «autre». L’établissement s’engage aussi à aménager un premier vestiaire universal, mixed, accessible to people of all genres – man, woman or other – au center sportif.


PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

I will be Beauchesne Levesque

Séré a alors pratiquement finished son bac en mathématiques : « C’est l’histoire de ma vie. Je mène la lutte et ceux qui suivent en bénéficient. »

At the time, they are a student body recognized by names that appeal to the help from a small part of the region. C’est là que Séré a l’idee de founding an organization “par et pour les personnes trans” in Estrie.

Son cheval de bataille : believe in services for trans and non-binary people in dehors des grands centers urbains. « Je ne voulais pas abandonner les jeunes derrière en disant : Montréal is the seule destination for obtaining services for a trans person. »

Très eloquent, I will become one voix forte dans les médias.

I will be afraid of a process in Cour supérieure à la demande du Center de lutte contre l’oppression des genres pour faire valoir that multiple articles of the Civil Code du Québec étaient discriminatoires envers la communauté LGBTQ+.

Gregory Moore judged the reason au Center en ordonnant au Québécois government to offer other options that men or women give the certificates issued by the Direction de l’état civil.

« Notre 11-September »

C’était en janvier 2021. Or, cette victoire a été de courte durée. Dix later, the Minister of Justice Simon Jolin-Barrette laid down the project of the 2 destined to modernize the family’s rights in Québec.

This is notre 11-Septembre, toutes les trans people se rappellent ce qu’elles faisaient, où elles étaient lors du dépôt du projet de loi.

I will be Beauchesne Levesque

C’est that le project législatif demands a chirurgical intervention avant a changement à la mention du sexe; une exigence pourtant abrogated in 2015.

Cela represents an immense recul aux yeux de beaucoup, along with the organizations for the defense of droits of the LGBTQ+ community who are not hesitant to qualify for the “transphobe” project. Ce n’est pas tout. Le texte législatif visait l’ajout d’une identity of genre distincte, ce qui risquait de créer des « coming out forces » pour les gens que n’étaient pas passés sous le bistouri, selon ces mêmes organismes. In effect, Québec projects that the mention of sex is replaced by a mention of gender identity in the civil status documents of trans persons, creating a distinction between leurs documents et ceux d’une cisgenre person.


PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Simon Jolin-Barrette, Minister of Justice

I will be n’a pas baissé les bras. L’étudiant non binaire est there témoigner, à nouveau, cette fois-ci en commission parlementaire. The Minister of Justice retreated. I withdrew the chirurgical préalable to the modification of the mention of sexe.

Mener toutes ces luttes à un age où la plupart des étudiants consacrent à leurs études et profitent de la vie universitaire l’a fait mûrir vite. During the entrevue, nous avons souvent eu l’impression d’avoir une personne beaucoup plus vieille en face de nous.

I will be the young generation – cell who currently studies at secondary school and at the cegep – who is not going to explain the terms as a non-binary person, a trans man or a trans woman (see lexique ci-dessous).

The discrimination based on gender identity and expression is interdicted after June 2016 by the Charte Québécoise des droits et libertés. Le pronoun iel a été ajouté dans le dictionnaire Le Robert. “Les mentalités évoluent vite”, is rejouit Séré.

The student returns to the university to automne to commence a second baccalauréat, cette fois-ci en psychologie. Aider les autres, iel a ça dans la peau.

« Je ne me suis pas levé un matin en me disant : je ye vais a militant trans, raconte Séré. J’ai juste dû me battre pour mes droits. »

Avec la nouvelle politique, Séré n’aura plus à perdre un temps précieux à aller se doucher chez son perère après un entraînement au gymnase. Et plus important encore, l’étudiant est heureux et bien dans sa peau de el.

lexicon

  • Personne trans : personne dont l’identité de gender ne corresponds to au sexe qui lui a été assigned à la naissance.
  • Personne non binaire : term parapluie pour designer les personnes dont l’identité de genre n’est pas exclusively féminine ou masculine.
  • Personne cisgenre : personne dont le genre correspond à celui qui lui a été assigned à la naissance.
  • Homme trans : homme qui a été assigné fille à la naissance, le plus souvent parce qu’il est né avec une vulve.
  • Femme trans: femme who is assigned to a garçon at birth, the most souvent seems to be that she is not with a penis.

Source : TransStrie et Conseil quebécois LGBT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *