Skip to content

À Vichy (Allier), the hippodrome maintient ses réunions malgré les fortes chaleurs et la grêle

After the orage of grêle, the hippodrome of Vichy-Bellerive is confronted after several days with a vague de chaleur. Une météo brûlante que n’est pas sans conséquence pour le monde hippique.Vichy Hippodrome

À deux heures de la cité thermale, l’hippodrome Lyon-Parilly reported their meeting du 18 juin à ce mardi, alors que Feurs (Loire) décalait le même jour la sienne en début de soirée et Enghien (Val d’Oise) l ‘avançait pour être dans les stalles de départ de bon matin. Puis, le 19 juin, c’est Aix-les-Bains (Savoie) que décidait de remettre son rendez-vous au 24 juin afin de faire courir chevaux et jockeys à l’abri de la canicule.

At Vichy, a surveillance point

Autant de décisions prises par les sociétés mères, France Galop et Cheval Français, et les sociétés des courses locales. A choix de raison, mais pas fait à la légère compte tenu des enjeux économiques et des horaires de PMU sur lesquels les hippodromes n’ont pas la main.

« At 35-36 °C, consult the representatives of the professions and the companies that are capable of knowing that they are veulent faire. On a une latitude pour bouger les réunions 48 heures avant, beaucoup moins 24 heures avant et plus de latitude le jour J. »

Olivier Louit, delegate general of the société des courses de vichy

If à Vichy des courses ont déjà été programmées en matinée in 2020, le scenario n’est pas le même en ce début de saison. Monday June 20, à la mi-journée, huit courses partaient au trot par 34°C avant une nocturne prévue jeudi, à la même cadence. « C’est una chaleur acceptable et nous n’avons pas d’inquiétude pour jeudi. In return, on aurait eu des courses samedi ou dimanche dernier, I thought that on aurait décalé à 18 heures. »

The program bouillant des prochaines semaines à l’hippodrome de Vichy (Allier)

Lors de chaque réunion, a veterinarian vient contrôler les chevaux avant et après l’effort et peut interdire un partent si ses physical conditions ne sont pas bonnes. From son côté, the Société des courses de Vichy envisage l’installation of brumisateurs pour les équidés au level du retour des gagnants.

Du sel dans le grain

Près des boxes, les coureurs passent à la douche afin de faire baisser leur corporelle température après avoir franchi la ligne d’arrivée. Au quotidien, les soins évoluent : « Je mets une poignée de sel dans le grain, tous les midis, pour les faire boire, indicates Anthony Tintillier, I installed entraîneur à Marcenat depuis quatre ans. L’été, on les travaille moins dur et on espace les courses. Je fais une vingtaine de grands déplacements para an, à plus de quatre heures de route. Sinon, je cours à côté de la maison : Vichy, Feurs, Lyon, Jullianges. »Anthony Tintillier, entraîneur et driver installed at Marcenat.

Rouler “à la fraîche”

La belle saison nécessite de «rouler à la fraîche» to avoid the coups de chaud sur la route, mais les écuries raccrochent rarely la longe. « C’est un métier avec des enjeux, souligne Pascal Desmolles, vetérinaire de la Fédération nationale des courses hippiques, chargé des prélèvements antidopage. C’est important de courir. Toutefois, il faut faire attention car les chevaux sont à fond. Je thought qu’il faut mettre une limit pour all les hippodromes. Une température au-delà de laquelle on se dit “on ne court pas”. »

In music =>> C’est le grand return des concerts live, ce jeudi juin 23, au bord des pistes de l’hippodrome. In nocturne, et sous des températures que devraient redescendre à la faveur d’averses orageuses annoncées por Météo France, the Wizz group will animate the soirée with a repertoire of reprises of chansons françaises: Gainsbourg, Nino Ferrer, etc. Sur la pouzzolane, sept courses de trot sont prévues. Entrée: €5, adults; €3, students. From 6:30 p.m. to 9:45 p.m.

Text : Estelle Dissay
Photos : Dominique Parat

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.