Skip to content

10 animals sous la loupe des experts

Chimpanzé, gorille, sanglier, voire cheval ou chien: these animals currently possess the viruses that pourraient être responsible for the maladie prochaine d’origine animale à infecter à grande échelle l’humanité.

• Also read: Grippe aviaire: the carcasses d’oiseaux multiply on the beaches

• Also read: Une planète plus chaude, des animaux plus malades

• Also read: The experts surveilled the spread of maladies and the resistance of bacteria

“Nous ne pouvons pas dire d’où vendra la prochaine pandémie, mais une dizaine d’espèces ont un très grand nombre de virus communs avec l’Homo sapiens, un prerequis pour interespèces transmission”, explains Timothée Poisot, professor of biologic sciences At the University of Montréal and the principal author of an article that comes from a paraître sur ce subject dans la revue arXiv.

With the colleagues of the Royaume-Uni et des États-Unis, they have used artificial intelligence to identify the animal species that are most susceptible to transmitting to humans the viruses that carry serious diseases, which are known as zoonoses.

On the other hand, the coronavirus that caused COVID-19 is of animal origin, even if the species has not been formally identified, but it is also the virus responsible for AIDS. La chauve-souris serait à l’origine de la rage et le rat de la variole simienne. To know which zoonoses are the most concerned, the researchers ont eu recours à une base de données très complexe comptant 80 000 possible virus-hôtes interactions.

Of name ux facteurs

The chercheur needs you to specify that they are identified and are not necessarily cells that transmit a coup sur le prochain virus capable of declencher une pandémie humaine, car de nombreux facteurs jouent dans ce phénomène. A capital element is the promiscuity that we entertain with certain specifics.

« Well, there are three names of genetic liens with chimpanzees and gorilles, rare sont les humains qui cotoient quotidiennement ces animaux. On the other hand, the chien is an animal that shares the intimacy of humans after the night of the temps », points out M. Poisot.

Est-ce à dire que la prochaine pandémie pourrait come from «meilleur ami de l’homme»? Il n’y a pas de consensus sur ce point, répond le biologist, mais le chien es la source de manyieurs «nouveaux» viruses that have infected humans in Malaysia, in Cuba and in Haiti.

35,000 hours of calculation

Hautement théorique, le travail des biologistes a nécessité 35,000 heures d’utilization des ordinateurs de Calcul Québec, a non-profit organization that needs the utilization of super-ordinateurs, des machines 3000 fois plus puissantes que celles qu’on utilise à la house.

Au terme de ce travail, une vingtaine de cas ont été retenus. The chercheurs were surprised to find that one of the people, responsible for the vario chez la souris, was effectively identified as being responsible for an eclosion dans une école chinoise in 1987.

Leur découverte a permis de repositionner les espèces les plus à risque selon les connaissances actuales de la science. Alors qu’on suspectait des espèces venues d’Europe, la recherche de l’équipe internationale déplace le regard vers l’Amazonie. C’est là, selon le professeur Poisot, que le potentiel d’évolution virale est le plus grand.

Cheval de Gaule


(Equus caballus)

Dans l’écurie, le cheval peut transmettre la teigne, la gale et la salmonellose. L’espèce sauvage est encore présente principalement dans l’Ouest américain et l’Ouest canadien.

CHIEN


(Canis lupus familiaris)

Descendant du loup gris, le chien est la premiere espèce domestiquée par l’humain et vit partout dans le monde. Outre la rage, souvent mortelle, le chien peut transmettre des maladies bactériennes comme la leptospirose causant de la fièvre et des dysfonctions rénales.

CHIMPANZE


(Pan troglodytes)

I suspected the origin of AIDS, a retrovirus that affected humans well, the chimpanzee would be responsible for the transmission of Ebola, souvent mortel pour l’humain.

GORILLE DE L’OUEST


(Gorilla gorilla)

Le gorille de l’Ouest est present dans les plaines de sept pays d’Afrique. Ebola aurait tenth une bonne partie de l’espèce aujourd’hui au bord de l’extinction. Il aurait pu jouer un rôle dans la transmission chez l’homme du virus du AIDS.

GORILLE DES MONTAGNES

(Gorilla beringei)

This primate is also threatened with extinction in the Grands Lacs d’Afrique region. Il porte des maladies comme l’influenza, la meningitis et la tuberculosis.

CAYENNE RAT

(Proechimys guyannensis)

In Guyane, leptospirosis is surnamed “maladie du rat”, also transmitted to the chien. Cette espèce d’Amérique latine est distincte du rat brun (Rattus norvegicus), qu’on trouve dans les villes comme Montréal.

SANGLIER D’EUROPE


(Sus scrofa)

Mammifère originaire d’Europe et domestiqué dans des élevages nord-américains, le sanglier porte une trentaine de maladies transmissibles aux humains, dont la brucellosis et la tuberculose.

SOURIS SYLVESTRE


(Peromyscus maniculatus)

Present in Québec, the souris sylvestre est porteuse d’hantavirus dans son urine, sa saliva et ses excréments. Symptômes chez l’humain : fièvre, frissons, maux de tête et douleurs musculaires. Non traitée, la maladie provokes respiratory difficulties.

TERRESTRIAL SOURIS À GROSSE TÊTE

(Hylaeamys megacephalus)

Limited to the South American continent, this rongeur is responsible for cases of leishmaniasis, a parasitic infection of the peau.

ZYGODONTOMYS BREVICAUDA

(Pas de nom in French)

Cette espèce de rongeur present in Amérique du Sud a été identifiée comme réservoir du virus de la fièvre hémorragique du Venezuela.

Vous avez des informations à nous parteger à propos de cette histoire?

Vous avez a scoop que pourrait intéresser nos lecteurs?

Contact us at the address or contact us directly at 1 800-63SCOOP.

Leave a Reply

Your email address will not be published.